Slovénie – Canada (Mondiaux 2017, groupe B)

58

Une montagne se dresse devant la Slovénie : le Canada, double champion du monde et olympique, et qui a dégagé une impression d’aisance incroyable vendredi.

Slovenie Canada 170507 069Chad Johnson débute dans les cages, et Jon Cooper a choisi d’inverser Matt Duchene et Jeff Skinner sur les deux premières lignes.
Côté slovène, il faudra digérer physiquement l’incroyable match contre la Suisse la veille, avec ce retour de 0-4 à 4-4. Ziga Jeglic est cependant suspendu. L’attaquant a donné un coup de patin à Rüfenacht lors d’une échauffourée près du banc. La Slovénie joue donc à seulement onze attaquants.

Slovenie Canada 170507 120 700

Le Canada assomme le match

La partie débute par une domination canadienne, comme prévu. Le patinage est bien meilleur, la qualité technique aussi. Duchene contrôle le palet près de la cage, tricote entre trois joueurs pour un tir et force Mursak à l’accrochage. Le disque circule parfaitement. MacKinnon trouve un angle à travers l’enclave vers Scheifele, qui reprend en hauteur… Kroselj a suivi et réalise une superbe parade.

La Slovénie résiste et envoie même Mursak, sorti de prison, en échappée. Le capitaine ne convertit pas cette chance en or. La sanction est immédiate. Le travail derrière la cage de Simmonds libère Barrie, qui s’avance. Le défenseur de l’Avalanche expédie un tir millimétré en pleine lucarne opposé (0-1).

Faciles, les Canadiens. Trop sans doute et Matheson est sanctionné pour accroché. Le jeu de puissance slovène n’exploite pas l’opportunité. Derrière, le Canada maîtrise facilement son sujet, déroule un hockey tout en mouvement, en déplacement. Kroselj sauve occasion sur occasion sur des renversements de jeu avec des tirs au premier poteau.

But Mackinnon 170507 168Il finit cependant par craquer. Skinner, du coin, trouve Giroux dans le slot d’une passe dans le dos. Le capitaine tire, Kroselj laisse un rebond et essaie de se coucher sur le palet. Mais MacKinnon attaque la cage et déniche le disque (0-2, photo). Sur la présence suivante, Brayden Point échange avec Konecny et Point tire en pivot. Le palet est dévié par le patin d’un défenseur et trompe Kroselj (0-3). Le Canada contrôle, sans donner l’impression de forcer.

Slovenie Canada 170507 189Sérénité canadienne

Le calvaire slovène continue au deuxième tiers. Calvin De Haan lance Giroux en deux-contre-un. Le capitaine pivote, tire et MacKinnon n’a plus qu’à pousser le rebond dans une cage déserte (0-4). Le triplé ne tarde pas. Pénalité de Mursak et Marner mène le jeu. Il trouve MacKinnon au cercle opposé. L’attaquant de l’Avalanche prend son temps et nettoie la lucarne opposée (0-5).

L’homme du match concède ensuite une pénalité, qui permet aux Slovènes de menacer enfin Chad Johnson, qui ne craque pas, notamment devant Ticar.
Globalement, la maîtrise reste canadienne et Kroselj doit sortir de nomnbreux arrêts difficiles dans des zones de vérité. Mais il y a moins de rythme et un contre slovène vient perturber la défense. Sabolic prend de vitesse sur l’aile gauche et centre fort devant la cage. Mursak a mis sa crosse sur la route et dévie au fond des filets (1-5).

Slovenie Canada 170507 319Vexés, les Canadiens repartent à l’offensive. Konecny gagne un duel au fond et centre. Marner est seul devant le but. En reculant, il attend que le gardien se mette au sol, évite le défenseur et ajuste un autre arrière qui défendait la ligne (1-6). Un but plein de patience pour le jeune centre des Maple Leafs de Toronto…
De Haan commet une obstruction, mais Golicic est puni pour avoir exagéré la faute : quatre contre quatre. Rien ne sera marqué et le tiers se termine doucement sur cette démonstration canadienne.

Slovenie Canada 170507 339La Slovénie sauve l’honneur

Le dernier tiers manque sérieusement d’intensité, et fort logiquement. Du coup il ne se passe pas grand chose. A la septième minute, Skinner déborde, fixe et centre fort à travers la cage… et le palet tape un défenseur et lobe le gardien. Même l’ailier de Carolina s’excuse de ce but chanceux (1-7).

Les chances pleuvent et Kroselj sauve plusieurs grosses situations dont une échappée de Konecny. Rodman puni, le Canada appuie sur ses atouts en supériorité, sans parvenir à marquer. Au retour à cinq, une rare situation slovène devant la cage finit par payer. Le palet tourne bien et ue volée au cercle termine dans le trafic devant la cage avec une déviation, puis un rebond pris par Jan Urbas (2-7).

Après une ultime occasion de Simmonds, la sirène retentit. Le Canada s’impose donc sans peine et sans souffrance.

Désignés joueurs du match : Robert Sabolic (Slovénie) et Nate MacKinnon (Canada)

Commentaires d’après-match
Bostjan Golicic (attaquant de la Slovénie) : « C’était un match dur contre le champion du monde, nous avon essayé. Leur équipe est meilleure, nous avons pris trop de pénalités et c’était dur après. A 3-0 après le premier tiers, c’était dur. Mais nous n’avons jamais abandonné, nous voulions essayer de jouer les soixante minutes comme il faut pour préparer les autres matdhs. C’est une équipe très rapide, avec des joueurs NHL. Mais à la fin, nous avons pas mal joué, c’est bon signe pour le prochain match. »

Travis Konecny (attaquant du Canada) : « Il y a une bonne alchimie sur notre ligne, nous avons déjà joué ensemble par le passé. Notre rôle est de mettre le palet au fond et de créer le chaos dans la défense. L’objectif du match était de progresser à chaque match, de ne pas subir le jeu et de ne pas sortir du plan de match. Plusieurs coéquipiers participent au mondial, on se retrouve à l’hôtel, c’est sympa. Une bonne opportunité. Paris est une ville incroyable, magnifique et je pense que j’aurais l’occasion d’en voir encore plus dans les prochains jours. »

Nik Zupancic (entraîneur de la Slovénie) : « Au premier tiers, nous avons trop respecté notre adversaire, nous étions lents, en retard. C’était de mieux en mieux au fil des minutes mais bien sûr pas suffisant. Nous avons appris à jouer au hockey aujourd’hui, il faudra en tirer les leçons. »

Jon Cooper (entraîneur du Canada) : « Ce match est un bon exemple de ce que nous essayons de construire. Nous avons eu un jour de repos hier, et nous savions que la Slovénie avait joué la veille, avec beaucoup d’énergie et d’émotion pour revenir à 4-4. Nous devions en profiter. Nous avons procédé un peu différement du premier match, il y a eu quelques ajustements de ligne avec du temps pour travailler cela hier. La journée de repos nous a fait beaucoup de bien, cela nous a permis d’être plus à l’aise dans notre environnement et nos routines pré et post match. Pour beaucoup d’entre nous, moi compris, le travail quotidien c’est de faire les playoffs. Quand cela n’arrive pas, c’est douloureux, mais la chance de représenter notre pays permet de bien finir l’année. De rester sur un quelque chose de gratifiant, positif et c’est bon pour nous tous de venir ici face à de très bons joueurs pour finir sur une bonne note. »

Slovenie Canada 170507 342 700Slovénie 2-7 Canada (0-3, 1-4, 1-1)
Dimanche 7 mai 2017, 12h15. AccorHotels Arena de Paris, 9128 spectateurs.
Arbitrage de Mark Lemelin (AUT) et Tobias Wehrli (SUI) assistés de Lukas Kohlmuller (ALL) et Andreas Malmqvist (SUE)
Pénalités : Slovénie 8′ (2′, 4′, 2′), Canada 8′ (2′, 6′, 0′)
Tirs : Slovénie 14 (6, 5, 3), Canada 51 (19, 15, 17),

Récapitulatif du score
0-1 à 04’30 » : Barrie assisté de Simmonds et Konecny
0-2 à 14’36 » : MacKinnon assisté de Skinner et Barrie
0-3 à 16’14 » : Point assisté de Konecny
0-4 à 24’44 » : MacKinnon assisté de Giroux et De Haan
0-5 à 25’43 » : MacKinnon assisté de Marner et Barrie (sup. num.)
1-5 à 35’44 » : Mursak assisté e Sabolic et Pretnar
1-6 à 37’11 » : Marner assisté de Konecny
1-7 à 47’07 » : Skinner assisté de MacKinnon et Barrie
2-8 à 57’55 » : Urbas assisté de Kranjc et Pretnar

Slovénie

Attaquants
Ken Ograjensek (-3) – Rok Ticar (-1) – Robert Sabolic
Jan Urbas (A) – Jan Mursak (C, 4′, -1) – Miha Verlic (-2)
David Rodman (2′, -2) – Bostjan Golicic (2′) – Anze Kuralt (-1)
Nik Pem (-1) – Ales Music

Défenseurs
Mitja Robar (-1) – Sabahudin Kovacevic (A, -1)
Luka Vidmar (-3) – Ales Kranjc (-1)
Klemen Pretnar (+1) – Blaz Gregorc
Andrej Tavzelj (-2) – Matic Podlipnik (-1)

Gardien
Gasper Kroselj puis Matija Pintaric à 20’00 ».
Suspendu : Ziga Jeglic (A, 1er match sur 2)

Canada

Attaquants
Matt Duchene (A) – Mark Scheifele – Ryan O’Reilly (A, -1)
Nathan MacKinnon (2′,+ 2) – Claude Giroux (C, +2) – Jeff Skinner (+3)
Alex Killorn – Brayden Schenn – Wayne Simmonds
Travis Konecny (+2) – Brayden Point (+2) – Mitch Marner (+2)

Défenseurs
Marc-Édouard Vlasic (A, +1) – Jason Demers (2′)
Tyson Barrie (+3) – Calvin de Haan (+1)
Michael Matheson (2′) – Josh Morrissey (2′, +1)

Gardien : Calvin Pickard (G)
Remplaçant : Chad Johnson (G)

Les commentaires sont fermés.