Quelques surprises dans la première sélection de Bozon

3 086

La première sélection de Philippe Bozon à la tête de l’équipe de France devait forcément constituer un grand objet de curiosité. Le nouvel entraîneur, dont les adjoints sont l’ex-international Yorick Treille (toujours joueur à Mulhouse) et le Canado-Suisse René Matte, a convoqué 47 joueurs pour un stage de trois jours à l’Aren’Ice au cours duquel il pourra faire passer son message à un cadre élargi. Ensuite, seuls 25 d’entre eux s’envoleront pour Minsk pour le premier tournoi international de la saison.

Les deux joueurs de KHL, Stéphane Da Costa pour le leader Ekaterinbourg et Charles Bertrand – dont le retour était attendu – pour la lanterne rouge Novosibirsk, ont été sélectionnés. Yohann Auvitu est laissé au repos puisqu’il est récemment rentré de blessure. Ce sera le cas aussi pour les joueurs de Rouen qui seront convoqués à Cergy mais n’iront pas au Bélarus après avoir beaucoup donné avec la CHL. L’absence des Dragons ouvre de fait des places dans la convocation.

Deux premières sélections sont à signaler : Simon Barbero, passé par Genève-Servette et bien connu du Boz’, et la « surprise du chef » Sébastien Rohat, qui n’avait jamais revêtu le maillot bleu à 33 ans. Le retour d’Aziz Baazzi ou de son fils Tim Bozon étaient anticipés, de même que l’appel au meilleur gardien de Magnus de la saison dernière, Henri-Corentin Buysse, qui pourra faire ses preuves à Minsk aux côtés de Florian Hardy. Pour le reste, on note tout de même une certaine continuité avec la saison passée : les deux jeunes défenseurs révélés Hugo Gallet et Thomas Thiry sont toujours là, mais aussi des joueurs intégrés au cours des stages par Dave Henderson et Pierre Pousse, tels Vincent Llorca et Bastien Maia.

L’autre surprise est l’apparition d’Aurélien Dorey, récompensé de son bon début de saison à Nice, alors que des titulaires habituels en défense comme Damien Raux et Jonathan Janil ne font plus partie des premiers choix (et que Maxime Moisand, qui se sentait frustré par les précédents sélectionneurs, ne dépasse pas la liste élargie). Plus largement, 7 des 9 Bordelais appelés ne feront que la première partie du stage. On aura noté la réapparition du rugueux vétéran de LNA Johann Morant dans le cadre élargi, où pointe aussi l’exilé finlandais Fabien Bourgeois.

La sélection pour le tournoi de Minsk (contre Bélarus, Lettonie et Slovénie)

Gardiens : Henri-Corentin Buysse (Amiens, 4 sélections, 93,1% d’arrêts), Florian Hardy (Angers, 69 sélections, 91,0%).

Défenseurs : Aziz Baazzi (Bordeaux, 28 sélections, 0 but + 1 assist), Simon Barbero (Olten, SUI-2, 0 sélection), Aurélien Dorey (Nice, 6 sélections, 0+0), Hugo Gallet (Bordeaux, 21 sélections, 0+4), Kévin Hecquefeuille (Mulhouse, 230 sélections, 34+43), Vincent Llorca (Lyon, 7 sélections, 0+0), Antonin Manavian (181 sélections, 11+16), Thomas Thiry (Zoug, SUI, 12 sélections, 0+1).

Attaquants : Eliot Berthon (Genève-Servette, SUI, 52 sélections, 3+6), Charles Bertrand (Sibir Novisibirsk, RUS, 79 sélections, 13+6), Tim Bozon (Genève-Servette, SUI, 19 sélections, 1+1), Valentin Claireaux (Sport Vaasa, FIN, 7+9), Stéphane Da Costa (Avtomobilist Ekaterinbourg, RUS, 72 sélections, 28+46), Teddy Da Costa (Grenoble, 162 sélections, 27+25), Floran Douay (Genève-Servette, SUI, 42 sélections, 2+2), Damien Fleury (Grenoble, 178 sélections, 57+35), Guillaume Leclerc (Grenoble, 18 sélections, 4+3), Bastien Maia (SaiPa Lappeenranta, FIN, 11 sélections, 0+1), Jordan Perret (Pardubice, TCH, 81 sélections, 12+19), Anthony Rech (Schwenningen, ALL, 83 sélections, 8+12), Alexandre Texier (KalPa Kuopio, FIN, 18 sélections, 1+6), Sacha Treille (Pardubice, TCH, 164 sélections, 32+33).

Prendront part au camp à Cergy :

Gardiens : Clément Fouquerel (Bordeaux, 5 sélections, 80,0%), Ronan Quemener (Aalborg, DAN, 48 sélections, 90,0%), Sébastian Ylönen (Anglet, 8 sélections, 85,8%).

Défenseurs : Fabien Bourgeois (RoKi Rovaniemi, FIN-2, 0 sélection), Florian Chakiachvili (Rouen, 86 sélections, 4+14), Damien Raux (Mulhouse, 216 sélections, 10+31), Kévin Dusseau (Rouen, 25 sélections, 1+4), Jonathan Janil (Bordeaux, 130 sélections, 5+15), Maxime Moisand (Bordeaux, 69 sélections, 2+2), Johann Morant (Zoug, 7 sélections, 0+0), Teddy Trabichet (Grenoble, 64 sélections, 3+1).

Attaquants : Victor Barbero (Bordeaux, 0 sélection), Maurin Bouvet (Gap, 28 sélections, 1+3), Julien Correia (Lyon, 4 sélections, 0+1), Anthony Guttig (Rouen, 80 sélections, 10+20), Vincent Kara (Grenoble, 18 sélections, 1+1), Loïc Lampérier (Rouen, 146 sélections, 10+13), Rudy Matima (9 sélections, 1+0), Alexandre Mulle (Bordeaux, 4 sélections, 0+1), Nicolas Ritz (118 sélections, 12+10), Matthias Terrier (Bordeaux, 19 sélections, 3+1), Peter Valier (Bordeaux, 22 sélections, 1+8).

Remplaçants : Raphaël Faure (D, Gap), Léo Guillemain (D, Amiens), Thomas Roussel (D, Lyon), Cédric Di Dio Balsamo (A, Lyon), Romain Gutierrez (A, Gap), Dimitri Thillet (A, Amiens).

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :