Slovaquie – Suède (Mondial Junior, groupe B)

81

La Suède a entamé le Mondial Junior avec son habituel costume de favori, surtout après avoir disposé des menaçants lionceaux finlandais en ouverture grâce au doublé de son capitaine Erik Brännström. Cette victoire est la 45e d’affilée en tour préliminaire aux championnats du monde des moins de 20 ans pour la Juniorkronorna !

Et on n’imagine pas forcément que la Slovaquie puisse rompre cette incroyable séquence ce jeudi soir. Pourtant, les Slovaques ont été à deux doigts de faire trébucher les Suédois en quart de finale l’an dernier, et les États-Unis pas plus tard que mercredi soir. L’escouade d’Ernest Bokros a longtemps mené au score, avant deux buts américains rapides en troisième période, et Samuel Hlavaj, qui n’est pas présenté comme un « top prospect », a été brillant en stoppant 32 des 34 lancers américains.

Cependant, Samuel Hlavaj a cédé sa place à Juraj Sklenar, désigné comme le titulaire avant le tournoi, face à Samuel Ersson. Ce dernier réalise en revanche un deuxième départ consécutif.

Les Suédois de Tomas Montén prennent le jeu à leur compte, et ils vont prendre les commandes au tableau d’affichage. Lucas Elvenes part en contre couloir droit et adresse un lancer balayé à mi-hauteur, la mitaine est trop courte pour Sklenar. Deux minutes plus tard, Adam Liska parviendra à égaliser, il tente sa chance devant un angle qui semble bouché mais Samuel Ersson a négligé le dessus de sa manche, petite faille dont profite l’attaquant du Slovan Bratislava.

Mais les Suédois termineront le premier tiers-temps en tête. Rickard Hugg réalise un gros effort dans la récupération et sert Nils Lundkvist, dont la tentative est repoussée, mais Emil Bemström est au rebond : 2-1.

Malmenée dans le premier tiers, la Slovaquie connaît du mieux en seconde période. Mais une faute de Ruzicka offre un jeu de puissance dont profiteront les Scandinaves. Lucas Elvenes sert Emil Bemström, qui reprend de volée. C’est un doublé pour Bemström, attaquant de Djurgården et actuel meilleur buteur de SHL.

Lui aussi auteur d’un doublé, contre la Finlande, le capitaine Erik Brännström portera le score à 4-1, d’un slap de la ligne bleue.

Les Suédois sont maîtres de leur jeu, et il s’en faut de peu, un arrêt de Sklenar, pour qu’une erreur bête de Milos Roman en zone défensive ne coûte un nouveau pion aux Slovaques. Mais la bévue viendra de Filip Sveningsson, qui inscrira un but contre son camp, un modèle en la matière : sa passe / dégagement (on ne sait pas trop) longe la ligne de but et surprend Ersson, qui ne s’attendait sûrement pas à ça.

Ce but est insolite, c’est aussi celui de l’espoir pour la Slovaquie. Un espoir qu’effacera définitivement Isac Lundeström. Le jeune espoir des Ducks d’Anaheim profite du remarquable pressing de Fabian Zetterlund, qui pousse les Slovaques à la faute, Lundeström s’empare du puck plein champ et fusille Juraj Sklenar.

La Juniorkronorna s’impose avec trois buts d’écart pour sa 46e victoire d’affilée en tour préliminaire et aura son mot à dire pour la première place du groupe. La Slovaquie, un peu émoussée d’avoir affronté un deuxième poids lourd, tentera de se rattraper samedi contre la Finlande.

Commentaires d’après-match

Adam Ruzicka (attaquant de la Slovaquie) : « D’un point de vue général, nous aurions dû réaliser un meilleur démarrage. Nous devons commencer le match plus rapidement et porter davantage le palet dans le camp adverse. Et nous devons tirer davantage vers le but adverse. Nous devons en rester à notre plan et jouer à notre meilleur. J’espère que nous allons gagner contre la Finlande et le Kazakhstan afin de prendre la troisième place. »

Lucas Elvenes (attaquant de la Suède) : « Je pense que nous avons réalisé un bon match. Je crois qu’ils étaient simplement là pour perturber notre jeu. Ils savaient que nous étions meilleurs. Nous avons bien joué. Il faut continuer dans ce sens.

 

Slovaquie – Suède 2-5 (1-2, 0-1, 1-2).
Jeudi 27 décembre 2018 au Save-On-Foods Memorial Centre de Victoria. 5896 spectateurs.
Arbitrage de Jeff Ingram (CAN) et Daniel Prazak (TCH) assistés de Michael Harrington (CAN) et Daniel Hynek (TCH).
Pénalités : Slovaquie 8′ (2′, 2′, 4′), Suède 12′ (4′, 4′, 4′).
Tirs : Slovaquie 22 (6, 8, 8), Suède 26 (11, 6, 9).

Évolution du score :
0-1 à 11’42 » : Elvenes
1-1 à 13’43 » : Liska assisté de Hrehorcak et Fehervary (sup. num.)
1-2 à 16’12 » : Bemström assisté de Hugg et Lundkvist
1-3 à 26’40 » : Bemström assisté de Elvenes et Sandin (sup. num.)
1-4 à 45’09 » : Brännström assisté de Lundeström et Boqvist (sup. num.)
2-4 à 48’57 » : Fafrak
2-5 à 52’37 » : Lundeström

 

Slovaquie

Attaquants :
Adam Liska (-1) – Milos Roman (-1) – Patrik Hrehorcak (2′)
Martin Pospisil (-1) – Adam Ruzicka (2′) – Filip Krivosik (A, +1)
Milos Kelemen (-2) – Andrej Kollar (-1) – Jozef Balaz (-1)
Pavol Regenda – Andrej Kukuca – Milos Fafrak

Défenseurs :
Michal Ivan (-1) – Martin Fehervary (C, -2)
Marek Korencik – Adam Ziak (-1)
Marcel Dlugos – Daniel Demo
Andrej Golian (2’+2′)

Gardien :
Juraj Sklenar

Remplaçant : Samuel Hlavaj (G).

Suède (2′ pour surnombre)

Attaquants :
Lucas Elvenes (+1) – David Gustafsson (+1) – Samuel Fagemo (+1)
Rickard Hugg (A, +1) – Pontus Holmberg (+1) – Emil Bemström (+1)
Jacob Olofsson – Isac Lundeström (A, +1) – Fabian Zetterlund (+1)
Filip Hallander (-1, 2′) – Oskar Back (-1, 2′) – Filip Sveningsson (-1)
Johan Sodergran (+1, 2′)

Défenseurs :
Erik Brännström (C) – Filip Westerlund
Rasmus Sandin (+1) – Adam Boqvist (+1)
Adam Ginning – Nils Lundkvist (+1)
Philip Broberg (+1)

Gardien :
Samuel Ersson

Remplaçant : Adam Ahman (G).

Les commentaires sont fermés.