Le premier adversaire de la France définit son équipe

220

Le Danemark sait mieux à quoi s’en tenir avant son premier match de championnat du monde contre la France, un match durant lequel les deux équipes joueront très gros pour déterminer si elles jouent le maintien ou les play-offs. Il a en particulier appris le forfait de son gardien-vedette Frederik Andersen, qui souffre toujours de la douleur à l’aine qui l’avait fait manquer quelques rencontres pendant les fêtes de fin d’année. Il aura quand même joué 60 matchs pour les Toronto Maple Leafs, mais cette blessure handicapante pour un gardien ne passe pas et ses médecins NHL lui ont maintenant prescrit du repos pour se remettre.

Sebastian Dahm, qui a blanchi la Norvège lors de la première confrontation, sera le titulaire logique dans les cages danoises au Mondial, mais il ne pourra sans doute pas jouer chaque match. Testé face au même adversaire, Patrick Galbraith a connu une entrée en matière difficile en encaissant trois buts dans le premier tiers-temps, deux en supériorité numérique (à cause de pénalités de Nicolai Meyer et Stefan Lassen pour « accrocher ») et un en infériorité numérique. Un réveil qui était d’ailleurs plus qu’attendu du côté d’une attaque norvégienne en panne…

Et l’attaque du Danemark, sur qui pourra-t-elle compter ? Elle a appris le renfort de Mikkel Bødker, l’attaquant de NHL qui a soigné une petite blessure ces dernières semaines et qui a annoncé sa venue. L’an passé, l’arrivée en plein Mondial des jokers Bødker et Jannik Hansen avait aussitôt permis une sensationnelle victoire sur la Finlande, sans doute la plus belle performance de l’équipe nationale. Un an plus tard, on s’en souvient déjà avec nostalgie car, ce samedi 27 avril, Jannik Hansen vient d’annoncer la fin de sa carrière, qui déclinait depuis la finale de Coupe Stanley 2011 avec Vancouver. Il vient d’obtenir un ultime titre avec le CSKA Moscou, mais a vécu la finale KHL en tribune comme étranger surnuméraire : c’est le premier membre de la génération inaugurale de hockeyeurs danois en NHL à raccrocher les patins, à 33 ans.

Quant aux deux joueurs éliminés des play-offs NHL que sont Nikolaj Ehlers et Lars Eller, il faudra attendre. Ehlers (fils du nouveau sélectionneur national) est blessé, et un nouveau point devra être fait début mai. Eller a lui aussi une petite blessure qui le contraint au repos, et pense être rétabli dans quelques semaines. Son statut est donc également en suspens.

Une première sélection est donc établie sans eux dans un premier temps. Cette sélection quasi-finale du Danemark écarte sans trop de surprises quatre joueurs, Søren Nielsen, Nikolaj Rosenthal, Niklas Andersen et Nikolaj Krag-Christensen, tandis que les deux joueurs des Jokerit à l’infirmerie (Peter Regin et Nicklas Jensen) sont annoncés rétablis pour le dernier match de préparation en Autriche. et elle fait l’affaire de Joachim Blichfeld. Ce joueur de 20 ans, meilleur marqueur cette saison de la ligue de référence du junior majeur canadien (la WHL), a effectué ses débuts en équipe nationale pendant cet Euro Hockey Challenge. Ce buteur d’instinct a fini par marquer son premier but international, très joli au demeurant puisqu’il a trouvé la lucarne opposée de Henrik Holm dans un angle très fermé, pour contribuer à la remontée de 3-0 à 3-3 de son équipe face à une équipe norvégienne qui a un peu perdu sa concentration en troisième période, même si elle finira par s’imposer sur un but en prolongation de Thomas Valkvæ Olsen.

La Norvège, pour sa part, jouera le championnat du monde avec le même effectif vu ce week-end. Il reste tout de même un joueur de trop qu’il faudra mettre de côté car on n’a enlevé que le réserviste Andreas Stene pour intégrer au dernier camp d’entraînement le vétéran Patrick Thoresen, un temps incertain sur blessure, et Sondre Olden, qui a fini sa saison tardivement avec Vienne (battu en finale).

Commentaires d’après-match

Petter Thoresen (entraîneur de la Norvège) : « Les buts arrivent quand on arrive à bien jouer défensivement. J’ai dit aux joueurs dans le vestiaire de ne pas se stresser pour ça. Nous avons tiré 17 fois au but dans la seule première période, c’est plus que pendant tout le match de vendredi. »

Heinz Ehlers (entraîneur du Danemark) : « Les joueurs ont bien travaillé dans les dernières semaines, et dans l’ensemble je suis satisfait de notre performance. Nous avons joué quatre matches serrés contre des adversaires de classe comme la Finlande et la Suède, et comme prévu nous avons été égaux avec la Norvège. Néanmoins, je pense que nous étions la meilleure équipe sur ces deux rencontres. Nous avons notre équipe et nous travaillons sur du matériel solide. Je suis confiant. »

 

Norvège – Danemark 4-3 après prolongation (3-0, 0-0, 0-3, 1-0)
Samedi 27 avril 2019 à 17h00 au Lørenskog Ishall. 1488 spectateurs.
Arbitrage de Christian Persson (NOR) et Niclas Lundsgaard (DAN) assisté de Marius Sandnes et Rene Jensen (NOR).
Pénalités : Norvège 34′ (4′, 4’+10′, 6’+10′, 0′) ; Danemark 12′ (6′, 4′, 2′, 0′).
Tirs : Norvège 39 (17, 10, 11, 1) ; Danemark 27 (7, 7, 12, 1).

Évolution du score :
1-0 à 12’44 : Reichenberg assisté de Kristiansen (sup. num.)
2-0 à 13’51 : Lesund assisté de M. Olimb et Lindström (sup. num.)
3-0 à 19’00 : Martinsen assisté de Lindström et Kåsastul (inf. num.)
3-1 à 42’59 : Madsen assisté de Blichfeld et Jensen Aabo (sup. num.)
3-2 à 45’28 : Blichfeld assisté de Madsen et Meyer
3-3 à 54’17 : J. Jensen assisté de N. B. Jensen et Olesen (sup. num.)
4-3 à 60’29 : Valkvæ Olsen assisté de Haga

Norvège

Attaquants :
Martin Røymark (2′) – Mathis Olimb (A) – Alexander Reichenberg
Mathias Trettenes – Michael Haga (+1, 2′) – Thomas Valkvæ Olsen (+1)
Jørgen Karterud (2′) – Tobias Lindström (+1) – Andreas Martinsen (+1, 2’+10′)
Niklas Roest (-1) – Kristian Forsberg (-1) – Tommy Kristiansen (-1)
Jacob Lundell Noer

Défenseurs :
Erlend Lesund (+1) – Jonas Holøs (C, -1, 2’+10′)
Alexander Bonsaksen (A, 2′) – Stefan Espeland
Christian Bull (2′) – Christian Kåsastul (+1)
Dennis Sveum

Gardien :
Henrik Holm

Remplaçant : Henrik Haukeland (G). En réserve : Johannes Johannessen, Andreas Stene.

Danemark

Attaquants :
Nick Olesen – Jesper Jensen (-1) – Frederik Storm (-1)
Jonas Røndbjerg (-1) – Morten Madsen (C, +1) – Nicolai Meyer (2′)
Mathias From – Julian Jakobsen – Morten H. Poulsen
Nikolaj Rosenthal (-1) – Søren Nielsen – Niklas Andersen
Nikolaj Krog-Christensen, Joachim Blichfeld

Défenseurs :
Philip Bruggisser – Oliver Lauridsen (A, 2′)
Matias Lassen (2′) – Nicholas B. Jensen (2′)
Markus Lauridsen – Jesper Jensen Aabo (A, -1)
Oliver Larsen – Stefan Lassen (+1, 4′)

Gardien :
Patrick Galbraith

Remplaçant : Simon Nielsen (G). En réserve : Sebastian Dahm (G), Nicklas Jensen (blessé), Peter Regin (ménagé), Mathias Bau Hansen.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

vulputate, nunc Donec dolor commodo risus nec Nullam in