Division 2 (6e journée) : des Pingouins impériaux

357

À l’entame de cette journée, la poule A comme la poule B comportaient un leader invaincu. Il n’en reste plus qu’un ce soir, et c’est au sud que cela se passe. Les Pingouins de Morzine-Avoriaz recevaient les Bélougas de Toulouse-Blagnac, et se sont régalés à l’image de Josselin Besson, auteur d’un triplé. Victoire 7-0 des hommes de Stéphane Gros, et blanchissage pour Lucas Mugnier.

Elle se bonifie d’un point supplémentaire d’avance sur le voisin Annecy. Les Chevaliers du Lac procédaient à un court mais difficile déplacement à Roanne, pour affronter des Renards en forme depuis le début de saison. Les deux équipes se sont rendus coup pour coup, Annecy revenant deux fois à égalité, et c’est Kévin Enselme qui fut l’auteur du but vainqueur en prolongations (2-3 a.p.). Les Chevaliers du Lac sont désormais à 4 points des Pingouins.

On reste en Auvergne-Rhône Alpes avec un autre derby, ayant opposé Courchevel-Méribel-Pralognan aux Lynx de Valence. Là encore, il a fallu aller au bout du suspense puisque l’HCMP a même mené de deux buts avant le retour des Drômois par Bidoli et Marcinek, et la supériorité numérique en entame de prolongation aura été salvatrice pour les rouges qui prennent deux points sur le but vainqueur de François Hernandez (4-5 a.p.). Une troisième place confirmée pour les Lynx.

La réserve de l’Étoile Noire de Strasbourg poursuit son chemin de croix cette saison. La réception de Vaujany était synonyme d’espoir d’une première victoire, mais même dans ce match qui fleurait le hockey junior, la marche était bien trop haute. Au point de faire sauter la feuille de match et de l’arrêter à un score non final. Les Grizzlys s’imposent 1-10.

Dans le même temps, le voisin et principal rival Colmar commence à recoller. Pour ce faire, les Titans sont allés s’imposer sur la glace de Villard-de-Lans, et reviennent à un point de l’adversaire du soir. Lukas Prokop, Yann Pflieger et Corentin Cruchandeau ont marqué pour les Alsaciens, tandis que Jaromir Florian et Jeoffrey Couvat ont tenté d’y répondre (2-3).

Épinal domine outrageusement la poule A, au point qu’on en venait à imaginer que les pensionnaires de Poissompré puissent bien terminer la saison régulière sans défaite. Mais il n’en sera rien et le tombeur s’avère être la réserve de Rouen.  Scénario fou dans cette rencontre, de surcroît dans les Vosges, avec l’ouverture du score en infériorité numérique par Rabl, et Lucas Villain qui double la mise pour les Dragons. Les Spinaliens reviennent par Guillaume Chassard et Nicolas Gaspar, puis Dominik Fujerik pensait avoir fait le plus dur en donnant enfin l’avantage aux siens à trois minutes du terme. Mais le duo Rabl – Villain égalise à son tour en toute fin de match. Le sort de la rencontre s’est joué aux tirs au but et Joran Reynaud a été plus habile dans l’exercice. L’EHC demeure leader de sa poule, mais il n’est plus souverain (2-3 t.a.b.).

En déplacement à Valenciennes, lanterne rouge de la poule, cette défaite spinalienne semblait une aubaine pour Meudon, mais les Comètes se sont écrasées sur Valigloo. Les Diables Rouges partaient avec un clair statut d’outsider mais ils se sont battus dans une rencontre en deux temps. Après 28 minutes de jeu, le score était de deux partout… puis plus rien ! Là encore les tirs au but furent juges de paix, et ce sont les Nordistes qui prennent les deux points avec le Tchèque Marek Novak en buteur décisif (3-2 t.a.b.).

On retrouve un sérieux tir groupé dans cette poule nord. La troisième place est conservée par les Red Dogs d’Amnéville, qui s’imposent à Châlons-en-Champagne. Des Gaulois inspirés en première période car à l’ouverture du score mosellane répondait le Japonais Ryo Miyazaki, puis Saputo et Bednarcik donnèrent l’avantage aux locaux. Mais le reste de la rencontre fut totalement à l’avantage d’Amnéville. Soulignons les trois points de Vladislav Vrtek et ceux du défenseur Baptiste Goux (3-6).

Jamais deux sans trois pour les 7-0 / 0-7. Ce fut également le score de la victoire d’Évry-Viry dans le derby francilien sur la glace de Courbevoie. Une partie qui a une nouvelle fois permis aux jumeaux Lomakin de se faire plaisir, comme depuis leur arrivée en France : un triplé et une passe pour Yuri, un but et deux assistances pour Vladislav. Évry-Viry se replace en embuscade à la sixième place, laissant l’avant-dernière aux Coqs qu’ils ont affronté ce soir.

Le dernier match avait également pour objectif de basculer dans la bonne moitié du tableau, à cette fin les Lions de Wasquehal furent bien inspirés de s’imposer face aux Français Volants de Paris. Le public de la métropole lilloise aura vu des buts et du spectacle, mais la réalisation principale demeure celle de Martin Domian à huit minutes du terme car elle offre aux Nordistes les trois points de la victoire (6-5).

Résultats et classements de Division 2.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

et, porta. amet, luctus vel, Phasellus lectus libero efficitur. felis felis