Division 2 (8e journée) : choc des extrêmes au Nord, choc tout court au Sud !

376

Morzine-Avoriaz recevait son dauphin Annecy pour le compte de cette 8e journée, avec l’objectif d’assumer son statut de leader et de conserver l’invincibilité. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les supporters présents à la Skoda Arena auront assisté à un grand spectacle ! Des buts, du suspense (et une partie plutôt nerveuse), les ingrédients d’un vrai derby exacerbé par un enjeu de premier ordre. Les Chevaliers du Lac ont donné le change, mais ce sont finalement les Pingouins qui poursuivent leur sans-faute. Avec 3 points d’avance et un match de retard, tous les feux sont au vert pour Stéphane Gros et son équipe.

Derrière les deux formations de Haute-Savoie, les Lynx de Valence avaient la possibilité de se mêler à la bataille. Il fallait pour cela s’imposer chez la lanterne rouge Strasbourg, et ce fut fait sans trembler. La réserve de l’Étoile Noire aura remporté la deuxième période, mais ce n’est pas une satisfaction car la note finale est lourde une fois encore : Avec 4 buts et 3 assistances, Tomas Marcinek aura soigné ses statistiques de même que les Drômois en règle générale (2-12). Valence s’empare de la deuxième place devant Annecy.

Le HCMP poursuit son opération reconquête et avait fort à faire ce samedi en recevant de dangereux Renards de Roanne, qui menaient de deux buts après 40 minutes. Connor MacLean a aidé à recoller puis le Tchèque Martin Kalinovic s’est employé pour inscrire le but égalisateur et le tir au but vainqueur. Cela va mieux pour les hommes de Pierre Rossat-Mignod, qui rejoignent Roanne au classement et s’éloignent de la zone rouge (3-2 t.a.b).

Une zone rouge qui concernait au coup d’envoi tant Toulouse septième que Colmar neuvième. Une rencontre cruciale surtout pour les Titans à domicile, qui ne devaient pas laisser s’échapper un adversaire toujours à portée dans l’objectif maintien.  Mais la bonne opération est pour les Bélougas, qui n’ont pas été menés dans la rencontre. Emmenés par un Eddy Martin-Whalen en meneur de jeu (5 passes sur 6 buts), les Toulousains trouveront le voyage de retour un peu moins long (3-6).

Un autre derby départemental opposait Villard-de-Lans à Vaujany : la victoire revient aux Ours locaux. Loris Delmas avait pourtant ouvert le score, mais Villard a bien réagi grâce à Jaromir Florian et son doublé, Ales Machacek et Kevyn Richard (4-1). Les Ours entrent dans le top 4.

Au Nord, Épinal qui ne marche plus sur la poule A se déplaçait à Valenciennes, pour affronter le dernier du groupe. Mais prudence était de mise car les Diables Rouges furent tombeurs de Meudon lors du dernier match à Valigloo. Les joueurs du Hainaut ont lutté vaillamment, ouvrant même la marque par le Letton Klavins et s’accrochant jusqu’au bout mais ce sont les leaders vosgiens qui prennent les trois points (4-5).

Une équipe qu’Épinal doit conserver à vue, c’est celle de l’entente Évry-Viry. Après un début de saison compliqué, les Franciliens sont transfigurés depuis l’arrivée des jumeaux magiques Lomakin. Encore 4 points chacun ce soir (de même que pour l’Américain Cody Williams), et victoire nette sur la glace des Gaulois de Châlons en Champagne (3-8). Cela ne fait plus de doute désormais : il va falloir compter sur eux dans la lutte finale.

Une opposition de style voyait s’affronter dans la métropole lilloise les Lions de Wasquehal aux Comètes de Meudon. Ces derniers conservent la deuxième place du championnat mais que ce fut complexe tant les Nordistes furent accrocheurs. Les buts de Matej et Besson dans les 10 dernières minutes ont maintenu le suspense mais la victoire revient aux hommes de Sylvain Codère (4-5).

Un résultat qui n’arrange pas les affaires des Red Dogs d’Amnéville, qui ont trébuché sur la glace de Paris. Les Français Volants ont renversé une situation mal engagée, par le gain sans contestation de la dernière période de la rencontre. Le Québécois Jean-Simon Bélanger fut l’un des principaux artisans de ce succès, avec 2 buts et 2 passes (3-6).

Enfin, la réserve de Rouen avait l’occasion de sécuriser un peu plus sa troisième place en cas de victoire chez les Coqs de Courbevoie. Après avoir concédé l’ouverture de la marque, les Dragons ont pris le meilleur et l’emportent grâce à quatre buteurs différents qui ont déjà fait le nombre dans l’effectif élite (Robin Rabl, Gabin Mainfray, Bastien Zago et Quentin Tomasino) (2-4).

Résultats et classements de division 2.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

ut pulvinar sed sem, mattis elit. Nullam dolor dolor. tempus accumsan quis