Féminin Élite (5e journée) : Rebelles et Redoutables

112

Défaites face à Cergy-Pontoise lors de la précédente journée, les joueuses d’Evry-Viry ont repris leur marche en avant en signant un beau succès à domicile face aux Gothiques d’Amiens, dans un haletant scénario. Les Franciliennes menaient de deux buts après 40 minutes, grâce à Léa Parment puis Maëva Frontier. Les Picardes semblaient avoir fait le plus dur en inscrivant deux buts en supériorité pour égaliser (par Cindy Debuquet et Maïwenn Lombard), mais l’internationale Léa Parment y allait de son doublé, en infériorité numérique, pour offrir la victoire aux leaders de la poule Nord (3-2).

A un point, on retrouve les Remparts de Tours qui se sont imposées en déplacement sur la glace des Grizz’louves de Garges-Saint Ouen. Des Grizz’louves qui sont longtemps restées au contact dans la partie, revenant à 2-3 en début de troisième tiers-temps sur un but de Sona Niabaly, mais qui ont ensuite craqué concédant un score finalement sévère (2-9).

La troisième place revient aux Jokers de Cergy-Pontoise. Elles se déplaçaient ce dimanche sur la glace de la lanterne rouge, Neuilly sur Marne, et le score fut une nouvelle fois sévère. 10 buts dans le premier et le dernier tiers-temps, 5 buts dans la deuxième période. Un blanchissage pour Charlène Ozan et des joueuses qui ont soigné leurs statistiques. La saison est longue pour les malheureuses nocéennes (0-25).

Cap au sud où les positions au classement s’affirment encore. C’est simple : en attente de régulation du calendrier pour certaines formations, seules deux équipes sur cinq ont déjà pris des points, sur les mêmes bases que la saison passée.
En tête, les Rockypop Rebelles de Chamonix demeurent invaincues. Elles jouaient ce dimanche à Nîmes pour affronter les Amazones de Marseille-PACA, et n’ont guère laissé la moindre chance aux Provençales. Le score final est de 0-11.

Autre équipe à réaliser un beau parcours jusqu’alors, celle des Rafales d’Occitanie. Pour leur quatrième match de la saison, elles se sont rendues à Besançon pour affronter les Aigles. Il n’a fallu qu’une minute trente aux Rafales pour prendre un avantage que les Aigles ne combleront jamais. Lucie Delcroix fut l’une des principales instigatrices du succès de l’Occitanie, grâce à un triplé et une mention d’aide (3-6). Il n’y a que contre Chamonix que cette équipe a perdu des points cette saison, témoignage du gros travail de formation du côté du sud-ouest.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

ante. id, quis Lorem Sed lectus