Division 1 – 14e journée : clap de fin

392

Avec des tickets déjà distribués pour le week-end final, des positions plutôt établies au classement, cette quatorzième et de dernière journée de saison régulière en Division 1 revêt un enjeu sportif tout relatif.
La poule B était pratiquement déjà terminée : Clermont-Ferrand avait terminé sa saison. La rencontre StrasbourgÉpinal était d’ores et déjà annulée du fait du retrait de la compétition par les Vosgiens, et à ceci il a fallu rajouter celle entre Montpellier et Marseille, annulée pour cause de protocole Covid. Il restera la partie entre Chambéry et Mont-Blanc,  qui se jouera ce mercredi.

EDIT : les Yétis ont remporté ce dernier match de la saison sur la glace du Buisson Rond. Eric Léger (auteur de deux buts) avait ouvert la marque, et c’est essentiellement dans le dernier tiers que la décision s’est faite. Petr Janecek égalisait à 2-2 en entame du dernier acte, mais Mathis Chatellard ainsi qu’un doublé de Mikulas Bicha vinrent offrir une avance confortable au Mont-Blanc. Axel Tarabusi redonna un semblant d’espoir aux Éléphants en fin de partie, mais le vétéran Richard Aimonetto clôt la marque en cage vide. Mont-Blanc termine sa saison à une très belle troisième place, devant l’adversaire du jour (3-6).

Du côté de la poule A, Corsaires et Bisons avaient la possibilité de préparer leur demi-finale de samedi.

Le leader Nantes était en déplacement chez la lanterne rouge Brest, qui souhaitait finir cette difficile saison sur une note positive. Pour ce faire, le Québécois Samuel Hatto s’est particulièrement mis en valeur dans la rencontre : il a ouvert la marque dans le premier tiers, puis a égalisé à mi-match après qu’Hugo Sarlin et Paul-Antoine Deslauriers aient donné l’avantage aux Nantais. Ses coéquipiers avaient pensé faire le plus dur en inscrivant deux buts dans la dernière période par Henrich Ruckay et Louis-Philippe Denis, mais Nantes a su s’arracher pour revenir par Mathieu André et Deslauriers au doublé. Place aux prolongations et à la toute fin de celle-ci, Hatto s’offrit un triplé, synonyme de victoire pour les Brestois, mettant fin sur le fil à une série de sept défaites consécutives, et une dernière victoire qui datait du 13 mars. Pour autant les Nantais ne repartent pas bredouilles de Bretagne, et auront pu travailler sur la situation d’être menés au score, ce qui ne leur est finalement pas arrivé bien souvent cette saison (5-4 a.p.).

Neuilly-sur-Marne pouvait pour sa part se confronter à l’expérience de Ronan Quemener, le portier des Drakkars de Caen. En Normandie, ils ont rapidement concédé l’ouverture du score, par Marius Cagigos. L’Amiénois Baptiste Bruche permettait aux Nocéens de revenir à hauteur. Dans le deuxième acte, les Caennais prirent de nouveau le meilleur par les joueurs d’expérience André Ménard et Dominik Gabaj. Les vingt dernières minutes ne changeront pas le sens de la partie mais donneront quatre buts supplémentaires, par Pierre Chauvel et Kaylian Leborgne pour Caen, Bruno Baldris et le deuxième but de Baptiste Bruche pour Neuilly (5-3).

Dans la dernière rencontre, Tours pouvait passer devant Cholet en cas de victoire sur la glace des Dogs. La rencontre démarrait fort avec Phil Bushbacher qui a ouvert le score pour les Remparts après 1 minute 19 de jeu. Il ne fallut guère très longtemps à Ludovic Karsh pour égaliser. L’équipe de Julien Guimard prit ensuite les commandes plus longuement grâce à Fabien Metais et le doublé de Phil Bushbacher. Mais en toute fin de rencontre et avec des situations de six contre cinq, Cholet a su revenir par Baptiste Couturier puis Ryan Tait, décrochant des prolongations qui ne donneront rien. Les tirs au but ont tourné largement à l’avantage des locaux, puisque Jeremiah Luedtke, Baptiste Couturier et Ludovic Karsh ont tous transformé leur tentative, tandis que les Tourangeaux ont buté sur Matthieu Depanian. Cholet termine sa saison à une belle troisième place, devançant Dunkerque à la confrontation directe (4-3 t.a.b.).

Les commentaires sont fermés.