22e journée D1 : derbys essentiels pour Marseille et Nantes

422

Les Corsaires ne font pas de jaloux : les leaders sont logés à la même enseigne quand ils se déplacent à Dunkerque. Après Brest aux tirs au but mardi, Cergy-Pontoise a été battu en prolongation ce soir (6-5) : Dominik Simcak a marqué le but gagnant. Brest, vainqueur 5-1 de Caen, rétablit donc l’écart de 3 points sur son dauphin, comme avant leur déplacement respectif dans les Flandres. Cergy est entre deux eaux, avec également 3 points d’avance sur son poursuivant Neuilly, qui a battu Mont-Blanc non sans mal (5-3 avec un dernier but en cage vide).

La soirée a peut-être été décisive dans la lutte pour les play-offs. Le derby méditerrannéen capital, dans un Végapolis bien rempli (1172 spectateurs), a tourné à l’avantage des visiteurs de Marseille, qui sont venus battre Montpellier 3-0 avec 29 arrêts de Patrik Virtanen. Les Spartiates creusent ainsi un écart important de 6 points sur les Vipers, neuvièmes. Matelas de 6 points aussi pour Tours, large vainqueur 10-1 à Chambéry.

À 4 journées de la fin, Nantes a pour sa part pris une petite marge de 3 points sur la barre fatidique. Un blanchissage de Vojtech Sedlacek et 4 buts de Matthew Brenton – dont le dernier en cage vide – ont permis aux Nantais de remporter largement (4-0) le derby de La Roche-sur-Yon, qui décroche ainsi dangereusement de la course à la qualification.

Un point devant les Nantais, Briançon, privé de Jessyko Bernard suspendu, a aussi consolidé sa place face à Cholet, qui a concédé sa cinquième défaite en prolongation de la saison (5-4). Le but décisif a été inscrit après une minute de temps supplémentaire par le défenseur canadien Patrick Piacentini, qui marquait là son premier but en France depuis son arrivée mi-décembre.

Les résultats de division 1

Les commentaires sont fermés.