Évolution du nombre de joueurs en Magnus dès 2019/20 ?

2 810

Il y a un peu plus de quatre ans, nous avions proposé une évolution indirecte de la règle des JFL afin que les joueurs français ne fassent pas banquette dans les clubs de Ligue Magnus mais puissent être utilisés au mieux pour se développer. L’idée émise alors était de réduire le nombre de joueurs sur la feuille de match… Elle est en train de se concrétiser, comme l’a révélé la nouvelle DTN Christine Duchamp en marge du Final Four de coupe de France.

– Quelles sont vos priorités en tant que DTN ?

On a beaucoup construit pendant ces douze années. On est dans une phase où l’on veut optimiser tout ce qu’on a mis en place. On s’est maintenu en élite avec les garçons, on y accède avec les filles. L’objectif est que les deux équipes seniors puissent se qualifier aux Jeux olympiques. L’autre grand axe de travail, c’est le développement, l’amélioration de la formation des joueurs.

Notre équipe féminine arrive à maturité, on a l’impression maintenant de récolter les fruits de notre travail depuis plus de dix ans. On a des joueuses dans de grands championnats, elles sont dominantes, c’est un plus pour l’équipe nationale.

– Est-ce un objectif que les joueurs ou les joueuses reviennent en France ?

Travailler autour du projet de chaque joueur afin qu’ils trouvent ce qui est le mieux pour eux, en France ou à l’étranger, c’est notre objectif. Beaucoup pensent que partir à l’étranger est mieux, mais si on regarde nos meilleurs joueurs, ils se sont souvent développés en France. On a des clubs avec de bonnes structures. Se développer dans un environnement familial, avec un temps de jeu en D1 ou en D2, ça peut être intéressant, ce qui n’est pas toujours possible à l’étranger où ils ne jouent qu’en junior. Quand ils ont fait le tour de ce qu’on propose, les joueurs peuvent partir à l’étranger dans de meilleures conditions.

– Y a-t-il une évolution envisagée de la règle des JFL ?

Ce que nous envisageons, sans toucher au quota de JFL, c’est de réduire le nombre de joueurs sur la feuille de match. Cela permettrait à chacun d’avoir un temps de jeu proportionné. Il faut aussi avoir suffisamment de joueurs français pour occuper les places.

– S’agit-il de réduire à 19 joueurs et 2 gardiens, comme en DEL, ou directement à 18+2 ?

Notre réflexion est de passer directement à 20 joueurs sur la feuille de match en comptant les 2 gardiens, donc deux de moins.

– Les équipes de Magnus utilisent quand même plus leur banc qu’il y a quelques années ? Tous les entraîneurs sont-ils en phase avec cette évolution ?

C’est vrai que les équipes jouent beaucoup plus à quatre lignes, mais c’est souvent quatre lignes d’attaque. Elles jouent principalement à six défenseurs. On travaille en concertation avec les clubs de Ligue Magnus, et on a reçu un bon accueil de ce dispositif. Il pourrait voir le jour dès la rentrée prochaine.

Les commentaires sont fermés.

in mattis consequat. Phasellus amet, ipsum ut id Donec diam dapibus