Gap – Angers (Ligue Magnus, quart de finale, match 4)

138

Après un match 3, où les unités spéciales ont fait la différence pour Gap, la 4e rencontre va sûrement offrir un autre scénario. À 5 contre 5, hier, les deux équipes ont fait jeu égal et donné beaucoup d’énergie et de vitesse. Les deux gardiens ont rendu une copie parfaite, donc rien n’est joué et le challenge du soir va faire monter encore la pression.

Angers attaque fort et place quelques bouchons avec un pressing très haut. Gap parvient à envoyer quelques palets à la cage mais pour le moment sans risque pour Hardy. Romain Gutierrez fait le tour de cage mais le palet passe à côté (3’40). La réponse parvient rapidement avec Gaborit et Levesque esseulés dans l’enclave. Angers met beaucoup de vitesse et un nouvel espace se libère dans le slot avec Bouchard qui tire à bout portant (6’40). Une nouvelle fois la ligne de Bouvet construit un jeu à trois qui se termine dans une mitaine impériale de Hardy (7’23). La reprise au second poteau de Loïc Farnier donne l’avantage aux Angevins sur une relance rapide (9’42 : 0-1).

Gap parvient à envoyer en pleine course plusieurs tirs, mais il manque du trafic bleu pour masquer le gardien. De son côté, Angers parvient à récupérer des palets à la ligne bleue défensive… quand arrive une nouvelle erreur lourde conséquence. Un dégagement dans les tribunes du capitaine Julien Albert provoque une double infériorité contre les Ducs. La pénalité est payée cash avec Jekimovs qui transperce Hardy sur un tir à ras glace (15’10 : 1-1).

En fin de tiers, les bleus font le forcing. Crinon lance au ras du poteau. Angers obtient une supériorité dans les deux dernières minutes du tiers. Les Gapençais évitent la construction d’un jeu de puissance adverse et concluent le tiers avec 15 secondes à faire en infériorité dans le début de la deuxième période.

Dès le retour sur la glace, la fin de pénalité et la première offensive, l’attaquant letton Elvijs Biezais s’infiltre dans le slot et place du revers le palet derrière Hardy (20’34 : 2-1). Gap est en force à l’image de Kambeitz qui fait un bloc de sa crosse à la bleue offensive et annihile la sortie de zone blanche. Paul Schmitt s’essaie seul avec un grand pont et envoi à la cage dans un angle impossible. Hardy dévie la rondelle. Derrière, les bleus bloquent les palets pour contrer les offensives.

Le jeu des Rapaces déroule, la mécanique est bien huilée. Thillet et Abramov organisent une déviation mais sans succès. Pour le moment, c’est Hardy qui subit une quantité importante de tirs. Et sur une passe lumineuse de Biezais, depuis la zone défensive, Jeff Brown part seul défier Hardy. Le grand Canadien place le palet entre les jambes du portier français sur un tir rapide (29’15 : 3-1).

Gap domine outrageusement ce deuxième tiers dans tous les secteurs du jeu, et en plus le gardien Jordon Cooke est propre sur tous les arrêts. Les Rapaces parviennent à s’installer dans le slot et créer la panique dans les rangs des Ducs, obligés de sortir en catastrophe. À nouveau, en sortie de pénalité, Gap pousse Angers à la faute. Sur un moment de pression et une mauvaise appréciation de trajectoire du palet, Hardy est obligé de bloquer son vis-à-vis devant une cage vide. Le trio Jekimovs / Biezais / Brown propose un tic tac toe magnifique. C’est clair, Gap livre la marchandise encore ce soir ! Tout est bien exécuté (38’30).

Gap serre la défense à la reprise, mais il s’en faut de peu que Cooke donne un but avec un revers, en relance, qui arrive dans la palette de Bouchard. Angers a pour le moment replacé le jeu en zone offensive avec un pressing suffisant pour y rester. Gap réajuste le dispositif. Les Ducs éprouvent alors les pires difficultés à construire une offensive solide. C’est Gap qui parvient à gagner les duels et conserver la rondelle, privant Angers de munitions. Il faut attendre 8’53 pour que le tir de Levesque à la bleue soit dévié et comporte un danger. Sur l’action suivante, une attaque rapide de Brown permet de battre Hardy alors que le palet a percuté un défenseur angevin (51’30 : 4-1).

Sur une infériorité, le duo Bouchard/ Campbell récupère le puck derrière les buts de Cooke. Mais, laissé seul, Campbell, ne peut battre le portier gapençais (55’00). Un temps mort est demandé par Sonne pour laisser ensuite la cage vide et tenter un coup improbable. Bouvet s’approche des filets déserts mais rate l’occasion (57’10). C’est le chantier devant les buts de Cooke mais le palet ne parvient pas à rentrer. La fin de partie devient longue à se conclure suite aux dégagements interdits des Rapaces. Par contre Angers ne trouve pas les moyens d’imposer un jeu de puissance. Et au final les deux jeunes Gapençais Joubert et Schmitt concluent la partie en cage vide (59’10 : 5-1).

Gap a ce soir démontré une envie et une maîtrise formidable. Les pénalités ont encore une fois pesé contre les Angevins. Mais la très grande partie du match a été dominée par les Rapaces qui sont à une victoire de la qualification. Pour Angers il va falloir travailler dur pour enrayer la marche en avant gapençaise. Rendez-vous vendredi à Angers.

Élus meilleurs joueurs du match : Florian Hardy pour Angers et Jordon Cooke pour Gap.

Gap – Angers 5-1 (1-1, 2-0, 2-0)
Mercredi 6 Mars 2019 à 20h30 – Alp’arena. 1713 spectateurs.
Arbitres : Alexandre Bourreau et Geoffrey Barcelo assisté de Nicolas Constantineau et Frédéric Peurière.
Pénalités : Gap 10′ (4’, 4’, 2’) ; Angers 14’ (6’, 4’, 4’).
Tirs : Gap 33 (8, 15, 10) ; Angers 38 (7, 15, 16).

Évolution du score :
0-1 à 09’42 : Farnier assisté de Bouchard et Campbell
1-1 à 15’10 : Jekimovs assisté de Kontos et Brown (double sup. num.)
2-1 à 20’34 : Biezais assisté de Bouvet
3-1 à 29’15 : Brown assisté de Biezais
4-1 à 51’30 : Brown
5-1 à 59’10 : Schmitt assisté de Joubert (cage vide)

Gap

Attaquants
Elvijs Biezais – Jeff Brown – Maurin Bouvet
Dimitri Thillet – Norbert Abramov – Romain Gutierrez
Paul Joubert – Roman Vondracek – Paul Schmitt
Adam Kambeitz – Kristoff Kontos – Roberts Jekimovs
Téo Sarliève, Johann Bayrou

Défenseurs :
Dan Gibb – Raphaël Faure
Matt Nelson – Pierre Crinon
Vincent Melin – Parker Reno

Gardien :
Jordon Cooke

Remplaçant : Jimmy Darier (G). Absents : Quentin Mahier, Robin Colomban, Samuel Labrecque.

Angers

Attaquants :
Danick Bouchard – Cody Campbell – Loic Farnier
Brian Henderson – Gauthier Gibert – Marius Serer
Robin Gaborit – Maxime Lacroix (A) – Clément Masson
Christopher Lawrence – Julien Albert (C) – Matt Carter

Défenseurs :
Patrick Coulombe –Justin Hamonic
Marc-André Levesque – Kevin Igier
Mathieu Gagnon – Arnaud Faure
Gary Leveque (A)

Gardien
Florian Hardy [sorti à 56’55]

Remplaçant : Isaac Charpentier (G).

Les commentaires sont fermés.

Curabitur ipsum odio ut in Praesent venenatis