Un championnat plus ouvert en Pologne

482

La limitation des étrangers a été abolie cette saison dans le championnat polonais (PHL) dans l’objectif de relever le niveau et la compétitivité de la ligue.

Le championnat fut effectivement très serré, surtout en milieu de tableau, pour les clubs tels que le GKS Katowice de Teddy Da Costa. Mais le vrai suspense attendait donc les quarts de finale, pour lesquels Cracovie s’était renforcé d’un autre Français, le joker de toute fin de saison Norbert Abramov (qui a déjà connu huit clubs de Ligue Magnus et en rejoindra un neuvième l’an prochain en retournant dans son club formateur Cergy).

Le classement commenté de PHL récapitule les faits à retenir de la saison polonaise.

Précisons enfin que Patryk Wronka, qui avait été le meilleur marqueur du championnat polonais 2018/19, aura l’occasion de tenter d’acquérir une nouvelle couronne puisqu’il a signé pour deux ans à Tychy après une saison passée entre Belfast – où le style de jeu britannique ne lui convenait pas forcément – et Gap – où il a été convaincant.

La Pologne s’enorgueillit aussi que le vétéran polonais de 35 ans Marcin Kolusz ait signé en Finlande au Sport de Vaasa, où il occupera la position de défenseur offensif. Il est rare que les joueurs de ce pays aient les honneurs d’un grand championnat (hormis chez les voisins tchèques). Précisons que le sélectionneur national polonais Tomek Valtonen était l’ancien entraîneur du Sport.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

et, risus luctus consectetur felis ut Donec