Rouen – Bordeaux (Ligue Magnus, 4e journée)

413

Rouen accueillait un Bordeaux qui a donné du fil à retordre aux surdimensionnés Grenoblois lors de la journée précédente (courte défaite 4-5 à Mériadeck). Les spectateurs de l’île Lacroix ont compris pourquoi ce soir.

Les Boxers, avec leur pressing assez haut, ont obligé les Dragons à constamment jouer sur les talons et ont souvent brisé la prise d’élan des Normands en zone neutre. Les hommes de Fabrice Lhenry n’ont jamais trouvé le rythme, ni beaucoup apporté de solution au porteur du palet pour contourner le plan de match des joueurs d’Olivier Dimet, qui était de jouer dans le dos des arrières rouennais. Les Bordelais ont tout de même laissé quelques grosses miettes au RHE mais les Rouennais s’en sont très peu délectés.

illustration rouen bordeaux 20222920176

Après un revirement dans sa zone d’attaque, Maxime Legault a ouvert le score dans un filet ouvert grâce à un mouvement d’Enzo Carry (0-1 à 13’30). Rolands Vigners, en contre-attaque, a égalisé contre le cours du jeu, en pleine asphyxie rouennaise, d’un lancer des poignets à mi-distance (1-1 à 25’33).

À la mi-match, Massimo Carozza a redonné l’avantage d’un but à Bordeaux en transformant un tir de pénalité entre les jambières de Pintaric (1-2 à 29’58). Un nouveau revirement en zone défensive rouennaise était au départ de l’action ayant amené le but gagnant de Fabien Colotti à la déviation d’un tir de loin de Marc-André Levesque (1-3 à 39’08).

Réduisant la marque en poussant une rondelle libre dans la jambière d’Olivier Richard, vulnérable après son duel remporté face à Dylan Yeo, Ondrej Roman a donné le momentum à ses coéquipiers (2-3 à 44’26). Mais le mot de la fin a été pour Peter Valier qui a aiguillonné du revers la rondelle dans le but laissé vide par les Rouennais dans les deux dernières minutes (2-4 à 59’22).

illustration rouen bordeaux 20222920334

Les carrés d’infériorité ont rempli leur contrat puisque aucun but n’a été inscrit en quatre supériorités. Trois des quatre pénalités ont été des fautes offensives, dont les deux rouennaises.

Matija Pintaric a été remplacé sur blessure, touché à l’épaule gauche dans un choc avec Massimo Carozza. Lorsque le gardien slovène s’est trouvé un peu court en sortant loin de sa cage pour éviter une échappée de l’ailier, il a fait trébucher l’Italo-Canadien en le heurtant violemment. L’obstruction a été sanctionnée d’un tir de pénalité que Masimo Carozza a validé. Ensuite, Matija Pintaric a été remplacé par Tonin Caubet qui a fait le métier face à Forsblom (35’49), Poudrier (43’33) et Legault (47’07). Avant de quitter la glace, Pintaric avait été solide face à Legault (2’55 & 10’00). Si le gardien a maintenu la tête de ses coéquipiers hors de l’eau pendant plus de 4 minutes au début du deuxième tiers, il avait aussi été sauvé précédemment à deux reprises par ses montants (Poudrier à 6’01 & Carry à 9’54).

illustration rouen bordeaux 20222920273

L’habituel second gardien bordelais, Gaëtan Richard, a été décisif. Il s’est opposé avec brio et fermeté aux Rouennais lorsque ceux-ci ont réussi à l’inquiéter. On peut citer ses baissers de rideau face à Perret (30’36), Bedin (31’42), Hervé (33’46), Alzon (37’27), Vigners (42’21), Maïa (48’33), Tessier (53’20) et Roman (57’24). Gaétan Richard a été chanceux d’entendre le palet échouer sur un montant lors d’un autre envoi du joueur tchèque (57’32).

illustration rouen bordeaux 20222920237

Rouen – Bordeaux 2-4 (0-1, 1-2, 1-1)
Mardi 20 septembre 2022 à 20h00 à la patinoire Nathalie Pechalat. 3279 spectateurs.
Arbitres : MM. Bourreau et Rauline assistés de MM. Debuche et Collin.
Pénalités : Rouen 4′ (2′, 2’, 0’) ; Bordeaux 4′ (2′, 0’, 2’)
Supériorités : Rouen 0/2, Bordeaux 0/2

Évolution du score :
0-1 à 13’30 : Legault assisté de Carry
1-1 à 25’33 : Vigners assisté de Tournier
1-2 à 63’48 : Carozza (tir de pénalité)
1-3 à 39’08 : Colotti assisté de Levesque et Jevpalovs
2-3 à 44’26 : Roman assisté de Yeo et Boivin
2-4 à 59’22 : Valier assisté de Carozza (cage vide)

Rouen

Attaquants :
Christophe Boivin – François Beauchemin – Quentin Tomasino
Joris Bedin – Ondrej Roman – Bastien Maïa
Loïc Lampérier (C) – Kelsey Tessier (A) – Rolands Vigners
Jordan Hervé – Kaylian Leborgne – Tommy Perret

Arrières :
Ulysse Tournier – Aleksi Elorinne (A)
Sacha Guimond – Enzo Cantagallo
Dylan Yeo – Yohann Alzon

Gardien :
Matija Pintaric puis à 30’36 Tonin Caubet [sorti de 58’10 à 59’22]

Absents : Florian Chakiachvili (fracture du pouce), Vincent Nesa (genou) et Alexandre Mallet (« bas du corps »).

Bordeaux

Attaquants :
Enzo Carry – Loïk Poudrier (A) – Maxime Legault
Nikita Jevpalovs – Fabien Colotti – Peter Valier
Louis Vitou – Karri Forsblom – Massimo Carozza
Aina Rambelo – Julien Guillaume (A) – Esteban Ragot

Arrières :
Kevin Spinozzi – Bastien Lemaitre
Jules Boscq – Axel Prissaint
Mattéo Mahieu [puis Rambello à 40’00] – Marc-André Lévesque (C)

Gardien :
Gaétan Richard

Remplaçant : Clément Fouquerel (G). Absents : Alexandre Mulle (blessé) et Hunter Warner (suspendu).

illustration rouen bordeaux 20222920231

illustration rouen bordeaux 20222920246

illustration rouen bordeaux 20222920184

illustration rouen bordeaux 20222920133

illustration rouen bordeaux 20222920109

illustration rouen bordeaux 20222920081

illustration rouen bordeaux 20222920069

Les commentaires sont fermés.