Parcourir Tag

Stanley Cup

Gloria !

Un dernier match. Un dernier vainqueur, qui soulèvera la coupe Stanley. Lorsque toute une saison se joue sur une ultime rencontre, la pression est immense. La fatigue, les blessures, sont évacuées et les joueurs serrent les dents.

Les Blues manquent leur chance

St. Louis est décidément prêt à faire la fête : un journal local a même brièvement publié sur son site Internet un message de remerciements à ses abonnés en provenance du propriétaire Tom Stillman, pour célébrer le titre... Message rapidement retiré, mais à l'heure des réseaux sociaux, il a eu le temps de bien circuler.

Les Blues réagissent

Après la correction reçue devant son public au match 3, St. Louis doit réagir. Vince Dunn, qui avait manqué six matchs après avoir été touché par un palet au visage contre les Sharks, revient en défense, et le suspendu du match 3, Oskar Sundqvist, reprend sa place dans l'alignement.

Les Blues égalisent

Les Bruins ne sont plus qu'à trois victoires du sacre et restent sur huit victoires de suite. Pas question de laisser les Blues reprendre l'avantage de la glace au cours de ce match 2. La formation du Massachussets compte bien remporter sa septième coupe Stanley, et semble inarrêtable dans ces phases finales.

Washington sur le toit du monde

L'ambiance est électrique dans le Nevada pour ce match crucial : Vegas doit gagner pour survivre quelques jours de plus. Leur fiche de 7-2 à la maison en playoffs peut leur donner confiance. Ryan Carpenter et Ryan Reaves sont écartés au profit de David Perron et William Carrier. Les Capitals, eux, entendent bien plier l'affaire dès ce soir et ne surtout pas attendre un sixième match dans leur arène. Un premier tiers fermé Et Washington entame bien, avec un premier tir d'Ovechkin bloqué par Fleury, puis un essai de…

Washington sur un nuage

Deux victoires consécutives des Capitals : Vegas est dans les cordes et ce match 4 a tout du match-clé dans la série. Les Golden Knights semblent vivre un coup de moins de bien, et n'arrivent pas du tout à imposer leur jeu. Muselés dans la neutre, ils perdent leur vitesse, sont repoussés dans les bandes où ils perdent la plupart des duels. Les deuxième et troisième lignes sont aux abonnés absents.

Ovechkin en mission

La finale de coupe Stanley retrouve la glace de Washington pour la première fois en vingt ans. Le public s'est arraché les tickets en dépit de tarifs prohibitifs - entre 1000 et 4000 dollars la place... Les places les plus chères de l'histoire n'ont pas empêché les supporters de se masser dans l'aréna.

Le prodige de Holtby

Le show est désormais bien rodé : des chevaliers, des archers, des sons et lumières, des violonistes... et le groupe Imagine Dragons, rien que cela ! Le spectacle d'avant-match vaut le détour, et on en oublierait presque qu'il y a un match de hockey après : le match 2 de la finale de la coupe Stanley.
sem, non quis Phasellus venenatis, commodo felis dictum libero. nunc Aliquam