Lyon – Angers (Ligue Magnus, 4e journée)

8

Avec une victoire en trois rencontres, les Lions abordent une semaine importante dans ce début de saison et des victoires face à Angers puis Anglet samedi apporteraient de la confiance et des points précieux pour les Lions. Après une lourde défaite face à Grenoble lors de la première journée (2-10), les Ducs se sont parfaitement repris en signant deux succès prestigieux à Bordeaux (1-2) puis à domicile face à Gap (3-2). C’est donc une équipe pleine de confiance qui débarque à Charlemagne avec dans ses valises un ancien de la maison, le Canadien Marc-André Levesque.

Les Lyonnais sont les premiers dangereux. Ils sont rapidement récompensés de ce très bon début de match et le jeune attaquant Pierre Robert ouvre la marque, assisté de Vincent Llorca (2’43 : 1-0). Les Ducs réagissent et poussent les Lions à la faute, Jules Breton et Mickevics par deux fois sont pénalisés. C’est sur un nouveau powerplay angevin, après un cinglage de Tomas Andres, que les visiteurs vont égaliser. Matt Carter s’infiltre au cercle et ajuste parfaitement Rok Stojanovic (12’43 : 1-1). Trop pénalisés dans ces premières 20 minutes, les Lions s’exposent et à trois minutes de la fin du tiers, Arnaud Faure pour les Ducs file seul en contre-attaque mais le portier lyonnais s’interpose parfaitement. À 3 secondes de la fin, les Lions, encore à quatre après une obstruction de Llorca, se font surprendre par Maxime Lacroix (19’57 : 1-2).

Le jeu est rythmé au début du deuxième tiers-temps et les Ducs poussent fort d’entrée. Sur une mauvaise transmission de Ryan Verbeek, les Angevins récupèrent le palet et s’en vont défier un Rok Stojanovic impérial. Les Lyonnais subissent et peinent à contrôler le palet. Tomas Andres tente sa chance mais Florian Hardy repousse facilement. C’est ensuite au tour de Custosse de s’essayer au cercle mais son tir manque de précision. Les Angevins ne vont quant à eux pas se manquer et malgré l’arrêt de Stojanovic sur un tir de Patrick Coulombe, Maxime Lacroix reprend parfaitement le rebond pour s’offrir un doublé (29’08 : 1-3). Après un temps-mort posé par le coach Mitja Sivic, Lyon répond aussitôt. Il ne faut qu’une poignée de secondes à Lubomir Dinda pour réduire l’écart d’un tir puissant à la bleue. Florian Hardy ne peut rien faire (29’57 : 2-3). Les Lions finissent bien le deuxième tiers-temps et Ryan Verbeek n’est pas loin d’inscrire le troisième but lyonnais sur un 2 contre 1 qui aurait mérité mieux. Angers prend sa première pénalité du match pour une charge avec la crosse de Justin Hamonic. Sur un tir à la bleue de Mickevics, Kyle Essery dévie et trompe Hardy (37’36 : 3-3). Le temps-mort de Mitja Sivic aura été payant, les Lions sont parvenus à revenir au score.

Après 5 minutes de jeu dans la dernière période, Hamonic est de nouveau sanctionné pour la même faute. Alors qu’il reste seulement 11 secondes à jouer en supériorité, c’est Cédric Di Dio Balsamo, parfaitement placé devant la cage, qui dévie un tir lyonnais et permet aux siens de prendre l’avantage (46’46 : 4-3). Les Lions finissent très bien la rencontre. Sur un nouveau powerplay, ils aggravent le score par Tomas Andres qui inscrit son premier but de la saison en Synerglace Ligue Magnus (53’07 : 5-3). À 1’46 de la fin, Jules Breton est contraint de laisser les Lions en infériorité numérique pour une charge avec la crosse. Les Ducs d’Angers sortent leur gardien et, à 6 contre 4, ne mettent que quelques secondes pour en profiter par Danick Bouchard qui réduit l’écart (58’26 : 5-4). Il ne reste qu’une minute à jouer et une longueur d’avance pour les Lions mais ces derniers vont tenir jusqu’au bout pour arracher une victoire importante à domicile face un adversaire direct.

Désignés joueurs du match : Rok Stojanovic pour Lyon et Danick Bouchard pour Angers.

Commentaires d’après-match (dans les communiqués de presse du LHC)

Cédric Di Dio Balsamo (attaquant de Lyon) : « Après le troisième but encaissé, le coach Mitja Sivic a pris le temps-mort et celui-ci nous a fait beaucoup de bien. Il nous a dit de rester calme, de ne pas paniquer et de continuer à travailler fort. Nous avons pris beaucoup de pénalités qui nous ont fait du mal mais nous sommes parvenus à revenir et tous nos efforts ont payé. Nous avons réussi à faire basculer la rencontre, c’est une très belle victoire. »

Quentin Berthon (attaquant de Lyon) : « Nous avons montré du caractère après avoir été menés de 2 buts pour finalement arracher la victoire et les 3 points. C’est une très bonne opération et c’est une victoire qui fait du bien pour le moral et la confiance. On a maintenant les yeux tournés vers Anglet pour finir la semaine en beauté avec une victoire on l’espère. Je pense que le calendrier a été un mal pour un bien. Avec des matchs face à Bordeaux, Rouen et Gap, cela nous a permis de nous régler face aux meilleures équipes de la Ligue. Nous avons pu travailler nos automatismes, corriger nos erreurs et c’était bien sûr primordial de faire bonne figure chez nous face à Angers. On savait aussi qu’ils voyageaient pendant 2 jours et l’entame de match était importante. »

Lyon – Angers 5-4 (1-2, 2-1, 2-1)
Mardi 25 septembre 2018 à 20h30 à la patinoire Charlemagne. 1992 spectateurs.
Arbitrage de Jérémy Rauline et Alexandre Hauchart assistés de Jérémy Metais et Vincent Zede.
Pénalités : Lyon 14′ (10′, 2′, 2′) ; Angers 8′ (0′, 4′, 4′).
Tirs : Lyon 23 (3, 9, 11) ; Angers 42 (19, 15, 8).

Évolution du score :
1-0 à 02’43 : Robert assisté de Llorca et Michel
1-1 à 12’33 : Carter assisté de Campbell et Guertin (sup. num.)
1-2 à 19’56 : Lacroix assisté de Gaborit et Coulombe (sup. num.)
1-3 à 29’08 : Lacroix assisté de Coulombe et Masson
2-3 à 29’57 : Dinda assisté de Lavrovs et Essery
3-3 à 37’36 : Essery assisté de Mickevics et Ferry (sup. num.)
4-3 à 46’46 : Di Dio Balsamo assisté de Llorca et Podzins (sup. num.)
5-3 à 53’07 : Andres assisté de Ferry et Mickevics (sup. num.)
5-4 à 58’26 : Bouchard assisté de Masson et Carter

Lyon

Attaquants :
Julien Correia – Tomas Andres – Arturs Mickevics
Martins Lavrovs – Kyle Essery (A) – Ryan Verbeek
Cédric Di Dio Balsamo – Jaka Ankerst – Ainars Podzins
Pierre Robert – Quentin Berthon (A) – Valentin Michel

Défenseurs :
Tyler Ferry – Vincent Llorca
Lubomir Dinda – Jules Breton
Thomas Roussel (C) – Cédric Custosse

Gardien :
Rok Stojanovic

Remplaçants : Olivier Richard (G), Alexandre Pascal, Hugo Faure. Absent : Sébastien Delemps (genou).

Angers

Attaquants :
Matt Carter – Maxime Lacroix (A) – Clément Masson
Mathieu Guertin – Cody Campbell – Danick Bouchard
Gauthier Gibert – Marius Serer – Loïc Farnier
Robin Gaborit (A) – Brian Henderson

Défenseurs :
Patrick Coulombe (C) – Justin Hamonic
Mathieu Gagnon – Marc-André Lévesque
Gary Lévèque – Kevin Igier
Arnaud Faure

Gardien :
Florian Hardy [sorti de 58’11 à 58’26 et de 58’42 à 60’00]

Remplaçants : Isaac Charpentier (G), Baptiste Couturier. Absent : Julien Albert (palet pris dans le visage en pré-saison).

Les commentaires sont fermés.

mattis facilisis eleifend ipsum odio commodo elit. suscipit