L’équipe-type de Magnus de novembre 2018

1 240

Le mois même où il a effectué son retour en équipe de France, Henri-Corentin Buysse a signé des performances solides. Ses 93,7% d’arrêts en novembre sont une référence, alors même qu’il a dû affronter des 1 contre 1 en particulier contre Bordeaux.

Si les Gothiques sont brillamment remontés au classement après un début de saison raté, ils le doivent à de nombreux joueurs qui ont hissé leur niveau. C’est le cas du fidèle mais inattendu défenseur défensif Romain Bault (+7), qui s’affirme aussi dans les transitions offensives en plus de son habituel impact physique dans sa zone. Il figure ainsi dans l’équipe-type aux côtés du défenseur offensif niçois Juha Tarkkanen, la révélation de la saison dans son profil avec ses 9 points en novembre.

La rude concurrence à tous les postes montre que l’exigence monte tandis que la saison bat son plein. Au centre, Maxime Lacroix a connu un mois de novembre exceptionnel en marquant à chaque match pour atteindre 14 points en 7 rencontres. Il est le premier Angevin à faire sa place même si son équipe n’a pas encore trouvé la constance.

Dans l’excellent mois de Gap, au collectif solide, on distingue l’ailier gauche letton Elvijs Biezais, qui a de solides stats avancées dans tous les domaines (voir Magnus Corsi) et qui a accumulé 10 points en 6 rencontres. Enfin, le leader Rouen est capable d’avoir deux joueurs qui se tirent la bourre au même poste, à savoir Marc-André Thinel et Alex Aleardi qui ont chacun inscrit 11 points. Avantage au vétéran dont l’apport reste indéniable.

L’équipe-type de novembre 2018 : Henri-Corentin Buysse (Amiens) ; Juha Tarkkanen (Nice) – Romain Bault (Amiens) ; Elvijs Biezais (Gap) – Maxime Lacroix (Angers) – Marc-André Thinel (Rouen)

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

%d blogueurs aiment cette page :