L’équipe-type de Ligue Magnus de février 2019

1 257

La saison régulière de Rouen aura été d’une exceptionnelle régularité, et elle s’est terminée par une série exceptionnelle de treize victoires. En remportant la dernière sur la glace de leur grand rival Grenoble avec Quentin Papillon dans les cages, les Dragons ont démontré si besoin que ce n’était pas seulement dû à leur excellent gardien Matija Pintaric. La paire défensive Florian Chakiachvili – Mathieu Roy aura été très solide en finissant février à +5 et +6. « Chak » a rendu seulement deux fiches négatives seulement au cours de la saison. Mathieu Roy est le seul défenseur de la ligue à avoir été choisi deux fois cette saison.

Auteur d’un doublé à Pôle sud, Alex Aleardi a fini en beauté la saison, avec 9 buts sur ses trois dernières rencontres, pour finir meilleur buteur de la ligue avec 35 buts. Il est logiquement sélectionné sur l’aile droite de l’équipe-type, poste qu’il a souvent manqué de peu du fait de la vive concurrence (dont un certain Guillaume Leclerc).

Les trois Rouennais sont accompagnés par des joueurs d’équipes qui ne participeront pas aux play-offs, mais qui ont sans doute pris assez de points ces dernières semaines pour s’épargner la relégation (c’est même déjà fait mathématiquement pour Lyon). Julien Correia, avec 15 points en 7 matches, et son centre tchèque, auteur de 11 points dont le but gagnant en prolongation contre Angers, ont bien fini la saison régulière même si Lyon termine moins bonne attaque de la ligue. À Anglet, Sebastian Ylönen a accumulé les bonnes performances depuis son retour au jeu fin janvier et rassuré son équipe, au point de se demander si les promus basques n’auraient pas pu accéder aux play-offs sans la longue blessure de leur gardien.

Place maintenant aux play-offs qui récompenseront les joueurs ayant su hisser leur niveau de jeu au moment le plus important.

L’équipe-type de février 2019 : Sebastian Ylönen (Anglet) ; Florian Chakiachvili (Rouen) – Mathieu Roy (Rouen) ; Julien Correia (Lyon) – Tomas Andres (Lyon) – Alex Aleardi (Rouen).

Les commentaires sont fermés.

tristique facilisis mi, ipsum libero quis eget Lorem libero