Amiens – Chamonix (Ligue Magnus, 18e journée, match avancé)

155

Amiens connaît un coup d’arrêt après son début de saison canon avec deux défaites de rang (6-4 contre Bordeaux, 4-3 après prolongation à Chamonix). Les Gothiques se classent quatrièmes avant ce match décalé. Quant aux Chamoniards, leur début de saison reste poussif, avec seulement 9 points pris en 9 rencontres. Les Pionniers vont-ils réussir à faire déjouer une seconde fois en dix jours des Gothiques moins en confiance ? Réponse ci-dessous !

Les Amiénois sont les premiers dangereux avec un lancer de Romand qui teste Sabol, mais quelques secondes après, une obstruction de Ville Saukko est sanctionnée. Pas de grosse occasion sur le jeu de puissance pour les Chamoniards, sauf un poteau à la fin. Amiens domine légèrement cette entame de match, hormis lors de l’infériorité numérique, mais c’est pourtant à cinq contre cinq que les visiteurs vont ouvrir le score sur une contre-attaque rapide. Numa Besson apporte le surnombre et trompe Buysse (0-1, 8’45). Les Amiénois réagissent de suite avec deux lancers coup sur coup de Saukko à la ligne bleue qui alerte Sabol.

Les Hauts-Savoyards se retrouvent à leur tour en infériorité numérique sur un faire trébucher de Widen, et les Gothiques vont une nouvelle fois prouver que leur jeu de puissance est l’un des meilleurs du championnat. Halley temporise bien et trouve Verrier au second poteau qui tire instantanément pour ne laisser aucune chance à Sabol (1-1, 12’33). Sur l’action du but amiénois, Gléveau est pénalisé d’une crosse haute sur Rudy Matima, ce qui donne une nouvelle chance en supériorité numérique pour Amiens, d’autant plus que cinquante secondes plus tard, le capitaine Mathieu Briand est envoyé en prison après deux rappels du juge de ligne lors de l’engagement. Matima rate un but tout fait, seul face à la cage vide, mais quelques secondes plus tard, Verrier sert sur un plateau Romand qui n’a plus qu’à pousser le palet au fond du filet (2-1, 14’44). La fin de période est plutôt à l’avantage des visiteurs, avec notamment l’échappée de Peter Hrehorcak qui bute sur un Buysse très serein.

Le jeu reprend avec un énorme lancer de Halley après une dizaine de secondes de jeu dans la période, qui oblige Sabol à s’employer. Mickael Babcock est pénalisé pour une charge avec la crosse, ce qui offre une possibilité aux Pionniers de recoller au score, mais la défense amiénoise encaisse les lancers et protège son gardien du mieux possible. Encore une fois, quelques secondes après la fin de la pénalité amiénoise, Chamonix trompe Buysse, cette fois sur un lancer puissant en entrée de zone de la part de Peter Hrehorcak (2-2, 24’23). Le jeu va ensuite se salir des deux côtés, avec de nombreuses pénalités, mais surtout une dose d’imprécision assez élevée. Très peu de situations pour les Gothiques qui connaissent un petit passage à vide, mais Buysse permet à son équipe de garder le 2-2 à la pause.


À l’entame des vingt dernières minutes, Giroux crée le revirement avant de servir Verrier qui défie Sabol et le prend à contre-pied avant de loger le palet dans le haut du filet (3-2, 40’49). Les pénalités pleuvent des deux côtés, mais aucune des deux équipes ne parvient à marquer ce but important, même quand les Chamoniards profitent d’une situation de 5 contre 3. Sur une nouvelle pénalité amiénoise, Philippe Halley bloque un lancer et part en face-à-face, mais le défenseur des Pionniers commet une faute flagrante qui oblige l’arbitre à donner un tir de pénalité aux Gothiques. Halley s’élance et transforme le pénalty qu’il a provoqué (4-2, 51’24). La pénalité se termine, et sur la phase qui suit, Florian Sabatier perce la défense et lance soudainement en entrée de zone, un shoot qui termine dans la lucarne droite de Sabol (5-2, 54’30). Les Gothiques contrôlent cette fin de match, Verrier aurait même pu s’offrir un triplé, mais son break est stoppé par le portier des Pionniers. Le match se termine sur la marque de 5 buts à 2 pour les Gothiques au Coliseum. Les locaux réalisent une bonne opération et se repositionne avec une deuxième place reprise aux Rouennais. Quant aux Pionniers, ils restent neuvièmes au classement.

Meilleurs joueurs du match : Jérôme Verrier (Amiens) / Frederik Widen (Chamonix)

Réaction d’après-match :

Mario Richer (entraîneur d’Amiens) : « Chacun des matchs est difficile, on sait qu’on n’aura pas de match facile. On est capable de redonner de l’intensité en troisième période, on finit bien mais il en faut plus encore, la constance n’est pas là. On doit gagner plus de batailles à 1 contre 1, ce qu’on ne fait pas. On n’est pas assez intense, l’adversaire tourne dans notre zone et c’est là le début de la difficulté pour nous. La perte de Joey West, notre meilleur joueur pour les face-offs, nous fait du mal, on doit être à 35 ou 40% aujourd’hui. Joey, c’est notre bougie d’allumage, un joueur avec beaucoup d’intensité, de compréhension du match, des avantages, et sur un match entier il nous manque beaucoup. C’est là que tu vois que lui, Roussel, et Spencer [Edwards] sont difficiles à remplacer. On a des jeunes joueurs, des espoirs, mais sur plusieurs matchs, tu vois qu’ils sont juniors, ils font des erreurs d’expérience, donc d’autres joueurs doivent les remplacer. Verrier a pris plus de face-offs ce soir, ce sont des alternatives après la perte de Joey West. »

 

Amiens – Chamonix 5-2 (2-1, 0-1, 3-0)
Dimanche 13 octobre 2019 à 16h00 au Coliseum.
Arbitrage de MM. Hauchart et Peyre assistés de M. Collin et Mme Boniface
Pénalités : Amiens 12’ (2’, 4’, 6’) ; Chamonix 12’ (6’, 2’, 4’)
Tirs : Amiens 29 (13, 7, 9) ; Chamonix 34 (12, 11, 11)

Évolution du score :
0-1 à 08’45 : Besson assisté d’Andersen
1-1 à 12’33 : Verrier assisté de Halley et Lehtinen (sup. num.)
2-1 à 14’44 : Romand assisté de Verrier et Halley (sup. num.)
2-2 à 24’23 : Hrehorcak assisté de Leroux et Penz
3-2 à 40’49 : Verrier assisté de Giroux
4-2 à 11’24 : Halley (tir de pénalité)
5-2 à 54’30 : Sabatier assisté de Matima et Bault

Amiens :

Attaquants :
Florian Sabatier – Jérôme Verrier – Cain Franson
Jérémie Romand – Philippe Halley – Tommy Giroux
Thomas Suire – Mickaël Babcock – Baptiste Bruche
Rudy Matima – Antonin Plagnat

Défenseurs :
Dan Gibb – Louis Bélisle
Ville Saukko – Kai Lehtinen
Romain Bault – Axel Prissaint

Gardien :
Henri-Corentin Buysse

Remplaçant : Lucas Savoye (G). Absents : Thomas Roussel (haut du corps), Joey West (visage), Spencer Edwards.

Chamonix :

Attaquants :
Joonas Sammalma – Matthias Terrier – Henric Andersen
Scott Jacklin – Malo Ville – Benjamin Lagarde
Maxence Leroux – Mathieu Briand – Peter Hrehorcak
Loïc Coulaud – Adrien Gléveau – Enzo Baravaglio

Défenseurs :
Clément Mermoux – Frederik Widen
Jérémie Penz – Colin Sullivan
Numa Besson – Santeri Saari

Gardien :
Richard Sabol

Remplaçant : Jessy Dugat (G). Absents : David Sätmark, Samuel Salonen.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

tempus justo id, sed sit neque. fringilla luctus Aenean leo. leo