Anecdotes de février 2020

606

Les règlements de la NHL prévoient qu’un gardien d’urgence doit se trouver sur place pendant un match pour rentrer pour l’une ou l’autre des deux équipes. Le cas s’est présenté le 22 février à Toronto quand les deux gardiens des Carolina Hurricanes (James Reimer et Petr Mrazek) se sont blessés tour à tour. Entré en jeu à 3-1 à la trente-deuxième minute, David Ayres a alors encaissé deux buts en trois tirs, permettant aux Maple Leafs revenir à 3-3. Dans le vestiaire, on n’en menait pas large : fallait-il faire confiance à ce gardien local portant un équipement aux couleurs de l’adversaire (il s’entraîne parfois avec les Leafs) ? Du haut de ses 42 ans, Ayres a alors promis de rester calme et de gagner. Il a tenu parole : les Canes ont gagné 6-3, protégeant grandement leur gardien qui a arrêté les sept tirs reçus dans ces vingt dernières minutes.

David Ayres est donc devenu le premier gardien de secours à décrocher une victoire en NHL, et le plus vieux gardien à remporter son premier match dans la ligue. Une performance qui a valu à sa crosse de finir au Temple de la Renommée. Ayres, qui a reçu une transplantation de rein (de sa mère) à 27 ans après une maladie, est devenu un héros comme l’Amérique les aime. Lui qui est directeur des opérations de l’aréna des Toronto Marlies (l’équipe-ferme des Maple Leafs) – et pas conducteur de surfaceuse comme les médias l’ont rapporté même s’il l’a occasionnellement conduite dans le cadre de ses fonctions – a même été fait citoyen d’honneur de l’État de Caroline du Nord.

C’est une des nouvelles anecdotes de février 2020.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

eget quis, leo. quis ut dictum Phasellus dolor. elit.