Des Jets sans réaction

145

Les Flames de Calgary ont renvoyé leur voisin du Manitoba à la maison en s’imposant 4-0 lors du match 4. Winnipeg, privé de joueurs majeurs, blessés, n’avait tout simplement plus les armes pour lutter.

Calgary atteint le top-8 : une satisfaction pour cette équipe qui a vécu des remue-ménages importants au cours de la saison. On se souvient de l’éviction de l’entraîneur Bill Peters, rattrapé par une vieille histoire de racisme…

Pour cette série face à Winnipeg, on s’attendait à un duel équilibré entre deux équipes aux points faibles bien identifiés. Finalement, Calgary a fait la différence en capitalisant sur ses forces, et en profitant aussi des blessures adverses.

Dans le premier match, très rugueux, les Flames se sont imposés 4-1. Après l’ouverture du score  adverse d’Andrew Copp, Calgary a marqué trois fois en équipes spéciales au deuxième tiers (Gaudreau et Backlund en supériorité, et un but de Rieder en infériorité dans l’intervalle). Mangiapane complétait cage vide. La rencontre fut marquée par une collision entre Mark Scheifele et Matthew Tkachuk, provoquant la blessure du centre des Jets. La sale réputation de l’aîné Tkachuk n’a rien arrangé et conduit à un échange d’amabilités par presse interposée. Pire, les Jets perdaient aussi Patrik Laine sur blessure.

L’orgueil des Jets de Winnipeg leur permettait d’égaliser : aux buts de Jansen Harkins et Adam Lowry répondaient Elias Lindholm et Sam Bennett dans le deuxième tiers. Mais Nikolaj Ehlers, très en vue, donnait la victoire aux siens en supériorité en milieu de troisième tiers.

La série basculait au troisième match. Usés et affaiblis, les Jets s’écroulaient après l’ouverture du score d’Ehlers. Lindholm, Backlund et Monahan portaient la marque à 3-1. Copp remettait les siens à 3-2, mais Tkachuk, puis Lucic et Gaudreau au troisième tiers, donnaient une victoire 6-2 convaincante.

Un match quatre à sens unique

Dos au mur, Winnipeg ne trouve pas la faille dans ce début de match 4. Pire, les Jets concèdent un but dès la quatrième minute, par Dillon Dube, qui parvient à reprendre un deuxième rebond près de la cage d’Hellebuyck suite à un tir lointain de Gustafsson (1-0). La défense des Jets, étrangement absente, l’a laissé seul devant le but.

Le tiers est relativement équilibré et l’animosité éclate avec une bagarre. Talbot, solide, repousse une volée de Kyle Connor à six minutes de la pause, et un tir croisé ras glace d’Ehlers à une minute de la fin. Mais Calgary assomme finalement la partie lorsque Sam Bennett devance la sirène pour un but à l’ultime seconde en s’emparant lui aussi d’un rebond consécutif à un centre en retrait d’Hanifin (2-0).

Winnipeg s’accroche et aura le mérite de ne pas baisser les bras. La furia du deuxième tiers (19 tirs !) se heurte à Cam Talbot, qui réalise son meilleur match en playoffs depuis des années. Connor Hellebuyck n’est pas en reste : il sauve un tour de cage de Dube, puis une échappée de ce même attaquant – avec l’aide du poteau – à cinq minutes de la pause.

Le gardien des Flames repousse une échappée d’Ehlers dès la première minute de la reprise, puis contre encore les tentatives du Danois quelques minutes plus tard, douchant les espoirs adverses. La sortie d’Hellebuyck pour un attaquant supplémentaire en fin de match aboutit à deux buts cage vide de Monahan et du défenseur Andersson.

Peu en vue cette saison, Monahan aura mené son équipe avec deux buts et quatre passes en quatre matchs. Son retour en forme et celui de Gaudreau ont fait beaucoup de bien à Calgary.

Winnipeg, pas vraiment à l’aise défensivement, aura pour sa part manqué de l’éclat offensif de Scheifele et Laine. Les Jets ne seraient peut-être pas passés malgré tout, mais l’absence de ces leaders a certainement pesé.

Calgary Flames – Winnipeg Jets 4-0 (2-0, 0-0, 2-0)
Calgary remporte la série 3 victoires à 1.
Jeudi 7 août 2020, 20h45, Rogers Place d’Edmonton. Pas de spectateurs.
Arbitrage de Brad Meier et François St. Laurent assistés de Tony Sericolo et Jonny Murray
Pénalités : Calgary 9′ (5′, 0′, 4′), Winnipeg 11′ (5′, 2′, 4′)
Tirs : Calgary 34 (8, 19, 7), Winnipeg 31 (11, 8, 12)

Récapitulatif du score
1-0 à 03’21 : Dube assisté de Gustafsson et Monahan
2-0 à 19’29 : Bennett assisté de Hanifin et M. Tkachuk
3-0 à 16’59 : Monahan assisté de Rieder et Ryan (cage vide)
4-0 à 17’18 : Andersson assisté de Lucic et Bennett (cage vide)

Calgary Flames

Attaquants :
Johnny Gaudreau – Sean Monahan (A) – Elias Lindholm
Matthew Tkachuk (A) – Mikael Backlund – Andrew Mangiapane
Milan Lucic (5′) – Sam Bennett – Dillon Dube
Mark Jankowski – Derek Ryan – Tobias Rieder

Défenseurs :
Mark Giordano (C) – TJ Brodie (2′)
Noah Hanifin – Rasmus Andersson (2′)
Derek Forbort – Erik Gustafsson

Gardien :
Cam Talbot

Remplaçant : David Rittich (G). Réservistes notables : Michael Stone, Zac Rinaldo, Austin Czarnik, Oliver Kylington, Alan Quine

Winnipeg Jets

Attaquants :
Kyle Connor – Blake Wheeler (C) – Nikolaj Ehlers
Andrew Copp (A) – Adam Lowry – Jack Roslovic
Cody Eakin – Jansen Harkins (2′) – Mathieu Perreault
Gabriel Bourque – Nick Shore – Logan Shaw

Défenseurs :
Josh Morrissey (A) – Dylan DeMelo
Dmitry Kulikov (4′) – Neal Pionk
Nathan Beaulieu (5′) – Tucker Poolman

Gardien :
Connor Hellebuyck

Remplaçant : Laurent Brossoit (G). Réservistes notables : Anthony Bitteto, Luca Sbisa, Mark Letestu.

Blessés : Patrik Laine (main gauche), Mark Scheifele (tendon d’achille), Mason Appleton.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

elit. leo. tristique ut vulputate, libero felis efficitur. facilisis commodo id