Les Suédois restent sur leur faim

84

Ce dimanche, suite et fin de la Channel One Cup, l’étape russe de l’Euro Hockey Tour, un tournoi que peuvent encore gagner les Suédois.

Déjouée en fusillade par la Russie mais vainqueur de la Finlande, la Tre Kronor espère finir en beauté face aux Tchèques et leurs dix débutants. La sélection tchèque de Filip Pesan ne peut d’ailleurs plus échapper à la quatrième et dernière place du tournoi, sans un seul point après deux matchs.

Les pénalités tchèques en début de match peuvent aider les Suédois à les mettre sur de bons rails. Les Scandinaves se retrouvent même à jouer en double avantage numérique pendant 76 secondes. C’est justement en supériorité numérique que la Suède débloque la situation. La Suède est au forcing dans l’enclave, Jonatan Berggren profite d’un rebond, que cherche le portier tchèque Šimon Hrubec : 1-0 pour la Suède.

Le train suédois est bien parti, mais celui-ci va totalement dérailler en deuxième période. Tout d’abord, Radan Lenc égalise à la 25e minute, d’un joli tir du revers. Les Scandinaves vont ensuite encaisser deux autres buts en l’espace de quatre minutes. Matej Blümel, bien aidé par le défenseur Klas Dahlbeck dont le patin dévie le puck au fond des filets, donne l’avantage à la République Tchèque. Puis à quarante secondes de la deuxième pause, Daniel Gazda délivre un lancer lointain mais puissant, qui passe au-dessus de la plaque d’Anders Lindbäck.

En une période, les Tchèques ont complètement renversé la tendance et accumulé une avance dont ne se relèvera pas la Tre Kronor. Une Tre Kronor qui a totalement lâché prise dans le dernier tiers-temps, concédant un dernier but à Pavel Pýcha, qui loge le palet dans le dos de Lindbäck après un tour de la cage.

La Tchéquie s’impose 4-1. Les hommes de Garpenlöv finissent sur une note décevante. La Suède compte désormais cinq défaites en six matchs durant cet Euro Hockey Tour 2020-2021. Ils pourront se rattraper à domicile, lors de la prochaine étape prévue du 11 au 14 février… si celle-ci est évidemment maintenue malgré la pandémie.

Désignés joueurs du match : Šimon Hrubec pour la République Tchèque et Lawrence Pilut pour la Suède.

Commentaires d’après-match

Filip Pešán (entraîneur de la République Tchèque) : « Les gars se sont entraidés. La présence d’Adam Zbořila, un pur centre, a aussi renforcé cette poition. J’ai apprécié que l’équipe ait montré le même visage tout au long du tournoi. Nous avons suivi le plan. Cela n’a pas réussi dans les deux premiers matches, mais contre la Suède, nous avons été récompensés de la victoire. Les situations qui allaient contre nous face à la Russie, les lancers masqués, ont été pour nous aujourd’hui. Parfois les déviations sont chanceuses, c’est vrai, mais souvent c’est un bon combat qui est récompensé. J’avais dit par avance que l’Euro Hockey Tour devait être utilisé pour donner leur chance aux jeunes. On a vu des gars comme Pýcha ou Gazda. Bien sûr, en fin de saison, on se rapprochera de l’équipe des championnats du monde. Mais je pense que deux voire trois tournois doivent servir à permettre à ces jeunes de se montrer. Essayer Láďa Šmíd ou Milan Gulaš en décembre serait absurde. »

Tchéquie – Suède 4-1 (0-1, 3-0, 1-0)
Dimanche 20 décembre 2020 à 11h00 à la CSKA Arena de Moscou. Huis clos.
Arbitrage de Sergei Morozov et Sergei Yudakov.
Tirs : Tchéquie 22 (3, 9, 10), Suède 28 (9, 14, 5)
Pénalités : Tchéquie 12′ (8′, 2′, 2′), Suède 4′ (0′, 2′, 2′).

Évolution du score :
0-1 à 12’33 : Berggren assisté de Pääjärvi et Rasmussen (sup. num.)
1-1 à 24’54 : Lenc assisté de Zbořil et Pýcha
2-1 à 35’12 : Blümel assisté de Košťálek
3-1 à 39’20 : Gazda assisté de Nestrašil et Jašek
4-1 à 55’23 : Pýcha assisté de Zbořil

République Tchèque

Attaquants :
Lukáš Roušek (2′) – Lukáš Sedlák – Dmitrij Jaškin (A, +1, 2′)
Andrej Nestrašil (C, +2) – Lukáš Jašek (+1) – Lukáš Radil
David Kaše (+2) – Adam Zbořil (+2, 2′) – Radan Lenc (A, +2)
Jan Mandat – Petr Kodýtek (+1) – Matej Blümel (+1)

Défenseurs :
Ondřej Vitásek (+1, 2′) – Daniel Gazda (+1)
Dominik Masin (2′) – Ronald Knot
Pavel Pýcha (+3) – Jan Košťálek (+3, 2′)

Gardien :
Šimon Hrubec

Remplaçants : Dominik Furch (G), David Sklenička (D), Patrik Zdráhal (A).

Suède

Attaquants :
Jacob Berglund (-1) – Dennis Rasmussen (C, -2) – Magnus Pääjärvi (-1)
Emil Pettersson (-1) – Mario Kempe (-1, 2′) – Pontus Åberg (-1)
Fredrik Karlström (-1) – Linus Johansson (-1) – Emil Larsson (-1)
Jesper Fröden (-1) – Andreas Wingerli – Jonatan Berggren (-1)

Défenseurs :
Lawrence Pilut – Jonathan Pudas
Klas Dahlbeck (A, -3) – Lukas Bengtsson (-2)
Oscar Fantenberg (A, -1) – Philip Holm (-2)

Gardien :
Anders Lindbäck

Remplaçant : Magnus Hellberg (G).

Les commentaires sont fermés.