Les dérives sexistes ont privé Charlotte Girard de hockey

1 982

C’est un témoignage-choc qu’a partagé l’arbitre Charlotte Girard, exclue de la planète hockey. Sa faute ? Avoir dénoncé la discrimination dans le hockey…

Les Pieds sur Terre est une émission quotidienne de France Culture, sans commentaire, qui propose des récits s’inscrivant dans la réalité du monde et de notre quotidien. Charlotte Girard, arbitre nationale et internationale, a participé au numéro consacré à la discrimination dans le sport. Son intervention d’une dizaine de minutes est à la fois touchante et révoltante.

Elle dénonce d’abord le sexisme quand elle fut joueuse, ses difficultés à pouvoir jouer avec les garçons, en plus des réflexions déplacées. Un sexisme également omniprésent quand elle a entamé sa carrière d’arbitre, les insultes, une main aux fesses d’un joueur non sanctionnée par l’arbitre principal…

La Tourangelle parviendra tout de même à gravir les échelons, non sans heurts, arbitrant de nombreuses compétitions IIHF, mondiaux juniors et seniors, en parallèle du championnat de France. L’apogée, ce seront deux tournois olympiques, Sotchi 2014 et PyeongChang 2018, auxquels participera Charlotte Girard.

Si ces fabuleux accomplissements seront salués par une large partie du hockey français, ils attiseront la haine et la jalousie de certains de ses confrères. Ils l’attaquent verbalement (et physiquement au vu des descriptions des séances de football en échauffement d’avant-match) ou l’ignorent alors que la communication et la concertation entre les officiels sont évidemment primordiales.

Des collègues jaloux de sa réussite, et très en colère lorsqu’elle dénonce, pendant le tournoi olympique de PyeongChang et dans les colonnes de RMC Sport, ce sexisme dans l’arbitrage français. Le début de la fin, cette interview semble l’avoir malheureusement poussée vers la porte puisque ces arbitres sont protégés par la commission d’arbitrage, elle devient une paria. Des problèmes de santé après les JO en Corée l’excluront définitivement du hockey français, ne figurant pas sur la classification des arbitres, à la surprise de la fédération internationale qui recevra un courrier de la fédération française confirmant la fin de ses activités.

Désormais arbitre régionale en handball, Charlotte Girard a changé de trajectoire, mais la blessure est toujours ouverte et la frustration de ne plus exercer dans le hockey persistante. Le hockey français avait cette chance de pouvoir disposer d’une arbitre reconnue sur le plan international. Il est incompréhensible de l’avoir perdu…

Edit : le communiqué de la FFHG en réponse.

Les commentaires sont fermés.

non libero. felis mattis venenatis Lorem ut velit, justo mi, Phasellus