L’équipe-type de Ligue Magnus de décembre 2019

1 729

Après deux mois consécutifs sans voir la queue d’un Dragon, les Rouennais font leur retour dans l’équipe-type du mois. Le président Thierry Chaix avait envoyé un message fort au vestiaire fin novembre en évoquant le possible recrutement de deux attaquants. Les meneurs offensifs ont réagi notamment en dynamitant Amiens (8-1) avec un Marc-André Thinel concoctant des occasions avec ses mains en or comme aux plus beaux jours. C’est finalement un arrière qui a été recruté (Cam Barker)… alors que même l’attaque n’a pas de buteur naturel évident et que la défense des Dragons reste globalement sur des prestations solides.

Le meilleur arrière actuellement, c’est Kévin Dusseau, très bon dans son rôle défensif, en particulier en infériorité numérique. En plus de sa fiche très propre (+8 ce mois-ci), il a contribué offensivement en inscrivant la bagatelle de huit points, tous inscrits à cinq contre cinq. Mais la résurrection des Dragons coïncide aussi avec celle de Matija Pintarič, qui a repris sa couronne de meilleur gardien de la ligue avec 94,9% d’arrêts en décembre. Remplacé avant la fin de match contre Briançon, il est resté jusqu’au bout contre Nice pour finir l’année par un blanchissage mérité.

L’autre arrière est Jerry Laakso (Mulhouse). Il a un impact assez incroyable, joue de grosses minutes, est très solide défensivement (+5) sûr dans ses sorties de zone, en plus d’apporter offensivement (7 points). Laakso est un élément majeur de la réussite des Scorpions, bonne surprise de la saison.

La place de centre de l’équipe-type était occupée depuis le début de la saison par Philippe Halley, mais il a connu un passage au vide avec trois matches sans point avant de subir l’épidémie de gastro comme, plusieurs de ses coéquipiers. Le capitaine grenoblois Joël Champagne s’impose du coup en tant que meilleur marqueur de la ligue de décembre avec 14 points (5+9) ainsi que le meilleur ratio (+8) à égalité avec son ailier Aleardi.

Deux buteurs prennent places aux ailes de l’équipe-type. Meilleur finisseur de la Ligue Magnus pour le deuxième mois consécutif (7 buts), Danick Bouchard est de plus en plus redoutable d’efficacité et a joué un grand rôle dans la possible prise de pouvoir d’Angers sur le championnat : grâce à leur succès à Pôle Sud début décembre, les Ducs ont en effet pris le dessus sur Grenoble dans les confrontations particulières – tout comme ils sont positifs contre le troisième larron Amiens – et pourront donc boucler le premier week-end de janvier en première position du classement s’ils battent Nice dimanche dans le temps réglementaire, lorsque le match avancé des BDL sera résorbé.

La plus longue série en cours de matchs avec au moins un point est celle de Samuel Salonen (Chamonix), qui a scoré pour la douzième fois consécutive. Arrivé début octobre pour remplacer son compatriote de même prénom Samuel Kivimäki (durablement blessé au genou lors de la pré-saison), Salonen est devenu le sniper attitré des Pionniers, « Monsieur un but par match » depuis son arrivée en France, une moyenne qui dépasse même Bouchard. Joueur doté de sacrée mains, Salonen complète à merveille une ligne très remuante avec Joonas Sammalmaa et le centre Malo Ville.

L’équipe-type de Ligue Magnus de décembre 2019 : Matija Pintarič (Rouen) ; Jerry Laakso (Mulhouse) – Kévin Dusseau (Rouen) ; Danick Bouchard (Angers) – Joël Champagne (Grenoble) – Samuel Salonen (Chamonix).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

ut odio et, risus leo. sem, sit