Le gros coup de Briançon à Grenoble

540

Après plus de deux mois sans jouer et un galop d’essai contre Gap (remporté 2-1 le week-end dernier), Grenoble regoûte à son tour à la Ligue Magnus. Une saveur d’autant plus particulière que le club retrouve enfin sa patinoire Polesud pour la première fois de la saison. De son côté, Briançon enchaîne un troisième match en ce mois de décembre après un bilan équilibré d’une victoire (1-0 contre Nice) et d’une défaite (0-5 contre Rouen). Un choc des extrêmes pour ce « derby du Lautaret » à huis clos, diffusé par les caméras de TéléGrenoble.

Grenoble prend tout de suite le contrôle du palet. Briançon, positionné en trappe et bien regroupé en défense, contient les Brûleurs de Loups. Les Diables Rouges se procurent la première supériorité du match mais sans succès. Les locaux reprennent leur domination tandis que les visiteurs procèdent en contre. Le second power-play briançonnais se montre peu dangereux. Sur sa première opportunité en avantage numérique, Grenoble croit ouvrir le score sur un cafouillage après un rebond mais les arbitres, après un long visionnage de la vidéo, refusent le but à deux minutes de la fin du premier tiers. Les Briançonnais tuent la pénalité mais sont à nouveau sanctionnés quelques secondes plus tard et terminent en infériorité. 0-0 après un premier acte assez fermé et peu rythmé.

Bdl Vs Briançon 201217 (102)

Les Isérois redémarrent en supériorité, à nouveau bien contenue par les Haut-Alpins. Ces derniers se montrent davantage dangereux offensivement et la possession s’équilibre. Alors que les Grenoblois peinent à percer le rideau blanc et rouge, Alex Aleardi, bien décalé côté gauche, ouvre le score d’un magnifique one-timer en supériorité numérique. Les pensionnaires de Polesud tentent le KO mais sans y parvenir. À 7 minutes du terme, Briançon rate une énorme occasion de revenir alors qu’un attaquant est étrangement seul devant Lukas Horak. Le match s’amine et chaque équipe se procurent des occasions. Superbement servi par Jaka Ankerst derrière la cage, Quentin Fauchon égalise pour Briançon esseulé côté droit.

Grenoble passe à la vitesse supérieure dès la reprise du dernier tiers. Après 55 secondes, Alexandre Texier redonne l’avantage aux bleu et rouge d’un tir plein axe. Les Bruleurs de Loups dominent à nouveau tandis que Briançon sortent en contre. Les Diables Rouges reviennent une deuxième fois au score après 50 minutes : en supériorité numérique et sur un rebond, Urban Sobja s’arrache pour pousser le palet au fond du but de Lukas Horak (photo ci-dessous). En avantage numérique, les Grenoblois reprennent immédiatement l’avantage : Joël Champagne marque le troisième but après arbitrage vidéo. Briançon tente de revenir et voit ses efforts récompensés : Slavomir Tomko, d’un puissant lancer de la bleue, égalise à 2 minutes de la fin. 3-3 après 60 minutes, les deux équipes filent en prolongation.

Bdl Vs Briançon 201217 (74)

Après plus de trois minutes de prolongation équilibrées, Grenoble se voit offrir une supériorité numérique pour un surnombre briançonnais. Une occasion rêvée de s’imposer mais Briançon tient le choc. La rencontre se décide donc aux tirs aux buts. Après deux échecs de chaque côté, Markkula puis Quentin Fauchon donnent la victoire aux Diables Rouges de Briançon !

Déception pour Grenoble qui s’incline. En manque de repères après deux mois sans jouer et malgré une nette domination, les Isérois ont eu beaucoup de difficultés à se défaire de la toile briançonnaise et n’ont pas su tuer définitivement le match après avoir mené trois fois au score. Cela contraste évidemment avec l’exploit briançonnais. Les Diables Rouges ont parfaitement développé leur plan de match et ont bien joué le coup. Signant sa deuxième victoire de la saison (et un bilan honorable de 5 pts en 3 matches dans le mois), Briançon monte en puissance et recolle peu à peu au classement.

Bdl Vs Briançon 201217 (96)

Commentaires d’après-match (dans le Dauphiné Libéré) :

Julien Baylacq (attaquant de Grenoble) : « On savait avant le match que ça allait être difficile. Briançon fait un début de saison assez bon pour eux. Nous ça fait longtemps qu’on n’a pas joué… Mais on ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. Les repères, le feeling avec le palet, la finition devant le but étaient peut-être un peu moins là ce soir. On va attendre le prochain match pour se rattraper. »

Éric Medeiros (entraîneur de Briançon) : « Venir ici et battre Grenoble, ça fait très plaisir. L’important, c’était vraiment de rester solidaire, en équipe. Individuellement on ne pouvait pas faire d’exploit. On s’est battu jusqu’au bout. Il faut féliciter notre gardien qui fait un excellent match. Je suis vraiment content pour les gars. Depuis début décembre le bilan est très positif avec maintenant deux victoires. »

Bdl Vs Briançon 201217 (67)

Grenoble – Briançon 3-3 (0-0, 1-1, 2-2, 0-0) / 0-2 aux tirs au but
Jeudi 17 décembre 2020 à 20h15 à la patinoire Pôle Sud. Match à huis-clos.
Arbitrage de Didier Drif et Jimmy Bergamelli assisté de Nicolas Constantineau et Guillaume Gielly
Pénalités : Grenoble 6’ (4’, 0’, 2’, 0’), Briançon 12’ (4’, 4’, 2’, 2’).
Tirs : Grenoble 46 (11, 16, 15, 4), Briançon 26 (6, 9, 9, 2).

Évolution du score :
1-0 à 28’15 : Aleardi assisté de Sauvé et Champagne (sup. num.)
1-1 à 36’50 : Fauchon assisté d’Ankerst et Nättinen
2-1 à 40’55 : Texier assisté d’Aleardi
2-2 à 50’08 : Farina assisté de Nättinen et Markkula (sup. num.)
3-2 à 51’21 : Champagne (sup. num.)
3-3 à 57’37 : Tomko assisté de Zemchenko et Plouffe

Tirs aux buts :
Grenoble : Hardy (manqué), Fleury (manqué), Kearney (manqué), Treille (manqué).
Briançon : Grahut (manqué), Zemchenko (manqué), Markkula (réussi), Fauchon (réussi).
Grenoble

Attaquants :
Alex Aleardi – Peter Valier – Sacha Treille
Dennis Kearney – Joël Champagne (C) – Adel Koudri
Aurélien Dair – Alexandre Texier – Damien Fleury (A)
Julien Munoz – Julien Baylacq – Dylan Fabre

Défenseurs :
Yann Sauvé – Sébastien Rohat
Kyle Hardy – Sébastien Bisaillon
Lucien Onno – Christophe Tartari (A)

Gardien :
Lukas Horak

Remplaçant : Sébastien Raibon (G). Absents : Patrick McEachen (blessé), Maxime Legault (blessé).

Briançon

Attaquants :
Samu Markkula – Jaka Ankerst – Jussi Nättinen
Igmat Zemchenko – Felix Plouffe (C) – Quentin Fauchon
Urban Sodja – Quentin Berthon (A) – Hugo Sarlin
Nicolas Ruel – Armand Jayat – Bastien Colomban

Défenseurs :
Kevin Igier – Nick Grahut
Samuel Tomko (A) – Charles Schmitt
Thibaut Farina – Evan Andraud

Gardien :
Patrick Munson

Remplaçant : Olivier Richard (G). Absents : Sébastien Delemps (blessé), Pavel Charnoak (raison familiale), Jérémy Aymard (raison familiale), Kais Faure-Brac (blessé) et Jacob Sedlak (choix de l’entraineur).

Les commentaires sont fermés.

elit. nunc Aliquam ipsum consequat. et, venenatis, facilisis Sed Praesent mattis