Briançon – Cergy-Pontoise (Ligue Magnus – 6e journée)

Trop tard pour Briançon

285

À moins d’un mois de la fin définitive de la saison, la dernière ligne droite se précise. Bien qu’ils aient fait trembler dans le jeu Amiens (3-4) puis Angers (3-4), les Diables Rouges doivent enrayer leur série de trois défaites consécutives. Avec cinq matches restant au programme, les Hauts-Alpins abattent leurs dernières cartes pour tenter d’échapper à la lanterne rouge et revenir sur – voire dépasser – Anglet ou Chamonix. La situation est bien meilleure du côté du Val d’Oise. Pour sa première saison en Ligue Magnus, Cergy-Pontoise s’est parfaitement mis au niveau en récoltant 27 points en 18 matches. Les Jokers pointent même à la cinquième place au classement, dans un milieu de tableau extrêmement serré.

Le début de match est équilibré. Kevin Lorcher alerte le premier le portier briançonnais Patrick Munson, après deux minutes de jeu. Kevin Igier réplique côté briançonnais. La rencontre s’installe dans un faux-rythme marqué par un jeu brouillon et beaucoup d’imprécisions techniques. Mais peu avant la mi-période, Philippe Bureau-Blais ouvre le score pour les Jokers d’un tir plein axe entre les jambes de Munson sur une belle remise de Jesse Pelamo (0-1, 09’00).

Les Jokers ne lâchent pas l’étreinte et le Français Pierre-Charles Hordelalay double la mise en échappée sur une superbe passe d’Alexandre Lubin entre les défenseurs briançonnais (0-2, 10’46). Après un power-play francilien mais où Briançon fut tout proche de réduire l’écart en contre, Hordelalay s’offre un doublé d’un lancer plein axe (0-3, 15’52). Les rouges tentent, timidement, de revenir, mais Cergy-Pontoise continue son festival offensif. Le défenseur finlandais Toni Kluuskeri, parti côté droit, passe en revue l’arrière-garde haut-alpine pour loger le palet dans le filet de Munson, du revers (0-4, 19’07). Cergy mène logiquement face à des Diables Rouges complètement absents et dépassés.

2021 Cergy Kluuskeri 1

Olivier Richard remplace Patrick Munson dans la cage briançonnaise à la reprise du jeu. Charles Schmitt tente de sonner la charge pour Briançon, mais sans succès. N’ayant plus vraiment le choix, les Briançonnais mettent davantage d’intensité dans le jeu, tandis que Cergy-Pontoise gère son avance. Sebastian Ylönen veille un moment sur les tentatives briançonnaises, mais un lancer non dévié d’Urban Sodja depuis la bleue débloque le compteur des locaux (1-4, 35’45). Ce but relance les pensionnaires de René-Froger. En power-play, les hommes d’Éric Medeiros sont d’ailleurs tout proches de recoller sur deux situations chaudes devant le but d’Ylönen, consécutifs à deux gros lancers de Charnaok. Le score est de 1-4 après 40 minutes et un deuxième tiers aussi équilibré que décousu.

2021 Briançon Markkula 1

Dès l’entame du dernier tiers, Urban Sodja puis Ignat Zemchenko tentent rapidement d’effacer une partie du retard. Mais les espoirs briançonnais sont rapidement douchés. Récupérant un rebond chanceux devant Richard, Max Kalter offre le cinquième but aux Jokers (1-5, 41’15). Puis sur un mauvais rebond revenu devant la cage briançonnaise, Cergy pense inscrire le sixième : après recours à la revue vidéo le corps arbitral, jugeant que la cage avait bougé, refuse finalement le but (43’07). Nik Grahut, sortant directement de prison échoue en contre dans son face à face avec Ylönen. Mais Briançon marque enfin par Nicolas Ruel, d’un tir du revers après un numéro solitaire (2-5, 51’40).

La fin de rencontre est débridée puisque deux minutes plus tard, Brien Diffley redonne quatre longueurs d’avance aux visiteurs (2-6, 53’33). Briançon n’abdique pas et Samu Markkula surprend Ylonen en reprenant une offrande de son compère Nättinen pour le troisième but briançonnais (3-6, 54’48). Puis le duo finlandais récidive un peu plus d’une minute plus tard (4-6, 56’09). Revenus à deux longueurs de leurs adversaires à quatre petites minutes de la sirène, les Diables Rouges tentent de forcer la décision mais ni Zemchenko ni Markkula ne trouvent la faille. À 1’47 du terme, Éric Medeiros joue son va-tout en prenant son temps mort pour sortir son gardien, sans succès.

Cergy-Pontoise signe une victoire méritée en déplacement. Les Jokers consolident ainsi leur belle cinquième place. Avec ce quatrième échec consécutif, Briançon aura en revanche bien du mal à éviter la dernière place désormais, coupable d’un réveil bien trop tardif dans la dernière période.

(Photographies d’illustration d’Anthony Mangeard)

Briançon – Cergy-Pontoise  4-6 (0-4,1-0,3-2)
Vendredi 12 mars 2021 à la Patinoire René Froger. Match à huis-clos.
Arbitrage de MM. Bergamelli et Scolari, assistés de Mme Cheyroux et M. Gielly
Pénalités : Briançon 6’ (2’,2’,2’), Cergy 2’ (0’,2’,0’)
Tirs : Briançon 34 (7,15,12), Cergy 28 (10,10,8)

Évolution du score :
0-1 à 09’00 : Bureau-Blais assisté de Pelamo
0-2 à 10’46 : Hordelalay assisté de Lubin
0-3 à 15’52 : Hordelalay assisté de Kalter et Lubin
0-4 à 19’07 : Kluuskeri assisté de Dorey et Lubin
1-4 à 35’45 : Sodja assisté de Schmitt
1-5 à 41’15 : Kalter assisté de Hordelalay et Dorey
2-5 à 51’40 : Ruel assisté de Ankerst et Markkula
2-6 à 53’33 : Diffley assisté de Hordelalay et Kalter
3-6 à 54’48 : Markkula assisté de Nattinen et Ruel
4-6 à 56’09 : Markkula assisté de Nattinen et Ruel

Briançon

Attaquants :
Urban Sodja – Felix Plouffe (C) – Ignat Zemchenko
Sébastien Delemps – Jaka Ankerst – Théo Cointe
Nicolas Ruel – Jussi Nättinen – Samu Markkula
Armand Jayat – Kaïs Faure-Brac –  Bastien Colomban

Défenseurs :
Charles Schmitt – Pavel Charnaok
Evan Andraud – Nick Grahut
Kevin Igier – Jakub Sedlak
Slavomir Tomko

Gardien :
Patrick Munson puis Olivier Richard à 20′

Absents : Thibault Farina, Robin Colomban, Quentin Fauchon et Quentin Berthon (blessés).

Cergy-Pontoise

Attaquants :
Kevin Da Costa (C) – Kevin Lorcher – Louis Petit
Norbert Abramov – Alexandre Lubin – Max Kalter (A)
Pierre-Charles Hordelalay – Jesse Pelamo – Aku Kestilä
Paul Schmitt – Timothée Franck

Défenseurs :
Philippe Bureau-Blais – Jérémie Penz
Aurélien Dorey – Toni Kluuskeri (A)
Brien Diffley

Gardien :
Sebastian Ylonen

Remplaçant : Tristan Trycoche (G). Absents : Yoanne Lacheny, Danny Tirone, Joonas Sammalmaa

Les commentaires sont fermés.