Présentation du Mondial junior – Groupe B

261

Après la présentation du groupe A, celui du tenant du titre finlandais et du favori suédois, voici la présentation du « groupe de la mort » : le groupe B.

GROUPE B

États-Unis d'AmériqueBattus de justesse en finale par la Finlande l’an dernier, les États-Unis font figure d’épouvantail du tournoi. Pour les mener, Scott Sandelin, un entraîneur à la réputation exceptionnelle. Il entraîne depuis vingt ans l’université de Minnesota-Duluth en NCAA, avec laquelle il vient de remporter deux titres consécutifs. L’enjeu cette année est évident : décrocher une cinquième médaille d’affilée pour USA Hockey dans cette catégorie d’âge.

Les américains disposent d’atouts à tous les postes : Spencer Knight (FLO) s’annonce comme le meilleur gardien du tournoi, la défense est solide et expérimentée, l’attaque rapide et créative. Six joueurs ont remporté l’argent l’an dernier et peuvent transmettre leur savoir.

En défense donc, Cameron York (PHI) devrait mener l’escouade grâce à sa relance, et a obtenu le bronze en U18 au printemps. On suivra aussi K’Andre Miller (NY Rangers) et Mattias Samuelsson (BUF) qui figuraient déjà dans l’effectif l’an dernier.

L’attaque accueille pléthore de joueurs draftés au premier tour en 2018 ou 2019, parmi lesquels Alex Turcotte (LAK), Trevor Zegras (ANA) ou Oliver Wahlstrom (NYI), lequel joue déjà en ligue Américaine. L’attraction reste l’espoir de Montréal Cole Caufield, qui est une machine à marquer des buts. Il a signé un quadruplé en préparation contre l’Allemagne… Arthur Kaliyev (LAK) a pour sa part un bilan spectaculaire en OHL : 31 buts et 62 pts en seulement 33 matchs, ce qui le classe 1er du championnat.

On trouve aussi de nombreux joueurs de soutien polyvalents, dont Jack Drury (CAR), Bobby Brink (PHI) ou Nicholas Robertson (TOR). Équipe complète et homogène, les États-Unis s’affichent comme l’équipe à battre dans ce groupe, où la première place pourrait déjà se jouer le premier jour avec un choc contre le Canada, puis dimanche contre la Russie.

Gardiens
Spencer Knight, Boston College, H-EAST, (Florida Panthers)
Isaiah Saville, Nebraska-Omaha, NCHC (Vegas Golden Knights)
Dustin Wolf, Everett, WHL (Calgary Flames)
Défenseurs
Ty Emberson, Wisconsin, Big Ten (Arizona Coyotes)
Jordan Harris, Northeastern, H-EAST (Montréal Canadiens)
Zachary Jones, UMass, H-EAST (New York Rangers)
K’Andre Miller, Wisconsin, Big Ten (New York Rangers)
Mattias Samuelsson, Western Michigan, NCHC (Buffalo Sabres)
Spencer Stastney, Notre Dame, Big Ten (Nashville Predators)
Cameron York, Michigan, Big Ten (Philadelphia Flyers)
Attaquants
John Beecher, Michigan, Big Ten (Boston Bruins)
Bobby Brink, Denver, NCHC (Philadelphia Flyers)
Cole Caufield, Wisconsin, Big Ten (Montréal Canadiens)
Jack Drury, Harvard, ECAC (Carolina Hurricanes)
Parker Ford, Providence, H-EAST (2020)
Curtis Hall, Yale, ECAC (Boston Bruins)
Arthur Kaliyev, Hamilton, OHL (Los Angeles Kings)
Shane Pinto, North Dakota, NCHC (Ottawa Senators)
Jacob Pivonka, Notre Dame, Big Ten (New York Islanders)
Nicholas Robertson, Peterborough, OHL (Toronto Maple Leafs)
Alex Turcotte, Wisconsin, Big Ten (Los Angeles Kings)
Oliver Wahlstrom, Bridgeport, AHL (New York Islanders)
Trevor Zegras, Boston University, H-EAST (Anaheim Ducks)

RussieMédaillés de bronze en U20 et d’argent en U18, la Russie vise un meilleur bilan cette année. Valeri Bragin – aidé de Nikolai Khabibulin et Igor Larionov – reste à la tête de l’équipe qui comporte des atouts majeurs. De gros talents dans le top-6, mais une profondeur de banc un peu plus discutable.

Dans les cages, la compétition est ouverte entre Amir Miftakhov, troisième portier l’an dernier, et Yaroslav Askarov, le prodige qui vise la draft NHL et pourraient être l’un des rares gardiens choisis dans le top-10. Le duo a de bonnes chances de consolider une défense aux arguments prometteurs.

En tête de liste, Aleksandr Romanov (MTL), meilleur défenseur de l’édition précédente mais au temps de jeu limité en KHL, et Danila Zhuravlyov (ANA), secondés par le rugueux Daniil Mysuk (NJ). Ce trio devrait avaler l’essentiel du temps de jeu à l’arrière.

L’attaque prépare des feux d’artifice autour du centre Vasily Podzolkin (VAN), un premier tour de draft en juin dernier, mais aussi Ivan Morozov (VGK), Grigori Denisenko (FLO), meilleur pointeur du tournoi l’an dernier avec 9 pts – mais qui ne brille guère en KHL cette saison -, et Pavel Dorofeyev (VGK) ou Kirill Marchenko (CBJ). De quoi créer deux lignes offensives spectaculaires. Maksim Groshev, éligible pour la prochaine draft, cherchera à tirer son épingle du jeu dans cet effectif survitaminé. Une des curiosités sera Alexander Khovanov (MIN), drafté en 2018 après une saison marquée par une hépatite A, qui domine depuis la LHJMQ et pourrait se glisser en centre n°1.

Avec un cinglant 9-1 infligé à la Slovaquie en préparation avec huit buteurs différents, nul doute que la Russie est prête à faire feu.

Gardiens
Yaroslav Askarov, Neva Saint-Pétersbourg, MHL (2020)
Daniil Isayev, Yaroslavl, KHL (2020)
Amir Miftakhov, Bars Kazan, MHL (2020)
Défenseurs
Danila Galeniuk, St. Petersburg, KHL (2020)
Anton Malyshev, Yaroslavl 2, Russie Jr. (2020)
Daniil Misyul, Yaroslavl, KHL (New Jersey Devils)
Daniil Pylenkov, Podolsk, KHL (2020)
Alexander Romanov, CSKA, KHL (Montréal Canadiens)
Egor Zamula, Calgary, WHL (Philadelphia Flyers)
Danila Zhuravlyov, Kazan, KHL (Anaheim Ducks)
Attaquants
Nikita Alexandrov, Charlottetown, LHJMQ (St. Louis Blues)
Grigori Denisenko, Yaroslavl, KHL (Florida Panthers)
Pavel Dorofeyev, Magnitogorsk, KHL (Vegas Golden Knights)
Maksim Groshev, Nizhnekamsk, KHL (2020)
Alexander Khovanov, Moncton, LHJMQ (Minnesota Wild)
Ilya Kruglov, Dynamo Moscow 2, Russie Jr.(2020)
Kirill Marchenko, St. Petersburg, KHL (Columbus Blue Jackets)
Ivan Morozov, Neva St. Petersburg, MHL (Vegas Golden Knights)
Vasily Podkolzin, St. Petersburg, KHL (Vancouver Canucks)
Nikita Rtishchev, CSKA, KHL (2020)
Egor Sokolov, Cape Breton, LHJMQ (2020)
Dmitri Voronkov, Kazan, KHL (Columbus Blue Jackets)

Flag of Canada.svgPas de médaille à domicile en 2018 : le Canada s’était alors fait piéger dès les quarts de finale par la Finlande. L’édition 2020 doit amener une certaine rédemption, et les arguments sont indéniablement là. Malgré tout, la poule de la mort ne laissera aucun cadeau. En débutant par les États-Unis et la Russie, les joueurs à la feuille d’érable vont devoir trouver immédiatement une bonne alchimie.

Dale Hunter, dirigeant de la redoutable équipe des London Knights (OHL), dispose de multiples arguments pour se mêler au titre. Il compte sur dix joueurs draftés au premier tour, cinq joueurs éligibles en 2020 et des potentielles stars en attaque comme en défense.

À l’arrière, Ty Smith (NJ) reste sur un trophée de défenseur de l’année dans les trois ligues juniors canadiennes. Le talentueux patineur, très offensif, sera rejoint par Bowen Byram (COL), 4e choix de la dernière draft, un gros gabarit comparé à Drew Doughty, mais aussi Jacob Bernard-Docker (OTT), drafté au premier tour en 2018, Calen Addison (PIT) et Jared McIsaac (DET). Kevin Bahl a pour sa part fait l’équipe et a du gérer une situation atypique qui l’a placé au centre des médias : il fait partie des joueurs donnés par Arizona aux Devils du New Jersey en retour de Taylor Hall. Il faudra voir si la situation a perturbé l’immense (1m98) défenseur.

En attaque, l’attraction s’appelle Alexis Lafrénière. La star de Rimouski est pressentie pour le titre honorifique de n°1 de la prochaine draft NHL. Il sera d’ailleurs concurrencé à ce poste par Quinton Byfield, l’arme fatale des Sudbury Wolves, 3e pointeur de l’OHL avec 57 pts en 30 matchs.

Cependant, les deux jeunes attaquants de 18 ans ne seront peut-être pas en première ligne, tant les autres joueurs ont du vécu. On pense à Dylan Cozens (BUF), Barrett Hayton (ARI) – le capitaine a joué 14 matchs NHL avec les Coyotes -, ou encore Nolan Foote (TB), Liam Foudy (CBJ), Ty Dellandrea (DAL), Raphael Lavoie (EDM) et Connor McMichael (WSH) : ce dernier compte 25 buts, 59 pts en 27 matchs sous les ordres de Dale Hunter à London, 2e de la ligue. Enfin, Joseph Veleno joue déjà dans les rangs professionnels, dans la filiale des Red Wings de Detroit. Bref, un top-9 solide…

Variée et complète, la sélection canadienne ne compte qu’un point faible : le poste de gardien. Daws, Hofer et Rodrigue n’ont pas réussi à se départager et aucun des trois ne semble apporter des assurances semblables aux cages russes ou américaines.

Gardiens
Nicolas Daws, Guelph, OHL (2020)
Joel Hofer, Portland, WHL (St. Louis Blues)
Olivier Rodrigue, Moncton, LHJMQ (Edmonton Oilers)
Défenseurs
Calen Addison, Lethbridge, WHL (Pittsburgh Penguins)
Kevin Bahl, Ottawa, OHL (New Jersey Devils)
Jacob Bernard-Docker, North Dakota, NCHC (Ottawa Senators)
Bowen Byram, Vancouver, WHL (Colorado Avalanche)
Jamie Drysdale, Erie, OHL (2020)
Jared McIsaac, Halifax, LHJMQ (Detroit Red Wings)
Ty Smith, Spokane, WHL (New Jersey Devils)
Attaquants
Quinton Byfield, Sudbury, OHL (2020)
Dylan Cozens, Lethbridge, WHL (Buffalo Sabres)
Ty Dellandrea, Flint, OHL (Dallas Stars)
Aidan Dudas, Owen Sound, OHL (Los Angeles Kings)
Nolan Foote, Kelowna, WHL (Tampa Bay Lightning)
Liam Foudy, London, OHL (Columbus Blue Jackets)
Barrett Hayton, Arizona Coyotes
Alexis Lafreniere, Rimouski, LHJMQ (2020)
Raphael Lavoie, Halifax, LHJMQ (Edmonton Oilers)
Connor McMichael, London, OHL (Washington Capitals)
Dawson Mercer, Drummondville, LHJMQ (2020)
Akil Thomas, Niagara, OHL (Los Angeles Kings)
Joseph Veleno, Grand Rapids, AHL (Detroit Red Wings)

Flag of the Czech Republic.svgL’ancien joueur de Buffalo, Vaclav Varaďa, mène une sélection de République Tchèque qui visera à domicile un joli coup. Pour cela, il faudra surtout se défaire de l’Allemagne pour éviter la poule de relégation, avant d’espérer un exploit en quarts. Dès samedi, face au promu allemand, les Tchèques en sauront plus…

Varaďa bénéficiera d’un assistant prestigieux : Patrik Eliáš, ex-star des Devils du New Jersey. Le duo sait bien que leur pays n’a plus remporté la moindre médaille depuis 2005 et semble désormais décroché des meilleurs. L’an dernier, la sélection a fini 7e, et cela parait correspondre à son ranking mondial, au vu de l’émergence de la Suisse.

Pour autant, il y a des éléments prometteurs. Lukáš Dostál (ANA) avait réussi un tournoi remarquable l’an dernier : 4 matchs, 1,25 buts encaissés et 95,7% d’arrêts. La défensive tchèque était le point fort de l’équipe : il faudra voir si ce sera encore le cas cette fois, autour de Martins Has, formé en Finlande, et d’une brigade peu prestigieuse sur le papier. Trois d’entre eux – Šimon Kubíček, Radek Kučeřík et Libor Zábranský – côtoient en cours de saison les rigueurs de la ligue de l’Ouest au Canada.

L’attaque compte sur une arme fatale : Jan Jeník (ARI), « porte-flingue » de Kaliyev aux Hamilton Bulldogs (OHL) où il se classe 4e pointeur avec 22 buts et 56 pts en 27 matchs. Matěj Pekař (BUF) sera lui aussi à surveiller, ainsi que Jan Myšák, éligible pour la prochaine draft. Enfin, Jakub Lauko (BOS) joue déjà en ligue Américaine.

Les Tchèques et leur effectif en majeure partie expatrié espèrent s’appuyer sur leur bouillant public pour réaliser des exploits à domicile.

Gardiens
Lukáš Dostál, Ilves, Liiga (Anaheim Ducks)
Nick Malík, Frydek-Mistek, Rép.Tchèque-2 (2020)
Lukáš Pařík, Spokane, WHL (Los Angeles Kings)
Défenseurs
Tomáš Dajčar, Litomerice, Czech 2nd division (2020)
Martin Haš, Koovee, Finlande-2 (Washington Capitals)
Karel Klikorka, Mlada Boleslav Jr., Rép.Tchèque Jr. (2020)
Šimon Kubíček, Seattle, WHL (2020)
Radek Kučeřík, Saskatoon, WHL (2020)
Ivan Lytvynov, České Budějovice, Rép.Tchèque-2 (2020)
Libor Zábranský, Moose Jaw, WHL (2020)
Attaquants
Matěj Blümel, Pardubice, Extraliga (Edmonton Oilers)
Petr Čajka, Genève Jr., Suisse Jr. (2020)
Jan Jeník, Hamilton, OHL (Arizona Coyotes)
Jakub Lauko, Providence, AHL (Boston Bruins)
Jan Myšák, Litvínov, Extraliga (2020)
Ondřej Pavel, Fargo, USHL (2020)
Matěj Pekař, Barrie, OHL (Buffalo Sabres)
Karel Plášek, Brno, Extraliga (Vancouver Canucks)
Jaromír Pytlík, Sault Ste. Marie, OHL (2020)
Adam Raška, Rimouski, LHJMQ (2020)
Otakar Šik, Litoměřice, Rép.Tchèque-2 (2020)
Jan Šír, Liberec, Extraliga (2020)
Michal Teplý, Winnipeg, WHL (Chicago Blackhawks)
Vojtěch Střondala, Litoměřice, Rép.Tchèque-2 (2020)

AllemagnePromue, l’Allemagne ne vise qu’une chose : le maintien. Elle a eu la malchance de tomber dans le groupe de la mort, mais dispose d’une sorte de génération dorée. Le coach Tobias Abstreiter peut en effet compter sur son meilleur joueur.

Le défenseur Moritz Seider, drafté en n°6 par les Red Wings de Detroit l’an dernier, a en effet été libéré par son équipe AHL. Autre premier choix, Dominik Bokk (CAR) est également présent, tout comme l’attaquant Justin Schütz (FLO), auteur de 10 pts en 25 matchs de DEL.

L’attaque sera le point fort de la sélection allemande, bien aidée par la nouvelle génération. Peterka, Stutzle ou Reichel sont sur les tablettes des recruteurs, et il se dit que les deux derniers cités pourraient partir dès le premier tour, peut-être même dans le top-15. Le nouveau quota de la DEL sur les jeunes joueurs leur a pleinement profité.

Tim Stützle, par exemple, s’est imposé à Mannheim où il a éclaboussé la ligue de son talent pur et de sa vision du jeu, signant 5 buts et 23 pts en 25 matchs à dix-sept ans seulement ! Lukas Reichel fait de même à Berlin, avec 8 buts et 15 pts en 24 matchs. John-Jason Peterka évolue pour sa part à Münnich avec 5 buts et 9 pts en 25 matchs. Dans un tournoi traditionnellement dominé par les joueurs de 19 ans, est-il envisageable de se maintenir avec des attaquants si jeunes ?

Les éléments offensifs sont donc en force, mais il n’est pas certain que Seider puisse tout faire à lui tout seul en défense. Face aux armadas adverses dans ce groupe B, cela risque d’être compliqué pour les Allemands, qui donneront tout samedi contre les Tchèques en vue d’un exploit…

Gardiens
Tobias Ancicka, Lukko Jr., Finlande Jr. (2020)
Hendrik Hane, Düsseldorf, DEL (2020)
Philipp Maurer, Landshut, DEL-2 (2020)
Défenseurs
Alexander Dersch, Düsseldorf, DEL (2020)
Niklas Heinzinger Bad Tölz Jr., Allemagne Jr. (2020)
Leon Hüttl, Francfort, DEL-2 (2020)
Philip Mass, EC Salzburg 2, Autriche-2 (2020)
Eric Mik, Weisswasser, DEL-2 (2020)
Moritz Seider, Grand Rapids, AHL (Detroit Red Wings)
Daniel Wirt, Francfort, DEL-2 (2020)
Attaquants
Dominik Bokk, Rögle, SHL (Carolina Hurricanes)
Louis Brune, Heilbronn, DEL-2 (2020)
Tim Fleischer, Iserlohn, DEL (2020)
Taro Jentzsch, Sherbrooke, QMJHL (2020)
Nino Kinder, Winnipeg, WHL (2020)
Dennis Lobach, Munich, DEL (2020)
Jan Nijenhuis, Wolfsburg, DEL (2020)
John-Jason Peterka, Munich, DEL (2020)
Lukas Reichel, Eisbaren Berlin, DEL (2020)
Luis Schinko, Francfort, DEL-2 (2020)
Justin Schütz, Munich, DEL (2020)
Tim Stützle, Mannheim, DEL (2020)
Yannik Valenti, Heilbronn, DEL-2 (2020)

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

consectetur mattis libero. justo eget sed adipiscing ante. elit. sem,