U18 – La Suède humilie la Finlande pour le bronze

92

Le traditionnel derby nordique oppose deux équipes habituées des médailles. La Finlande, battue par la Russie, avait fini septième au dernier tournoi en 2019 après quatre podiums de suite. La Suède, maltraitée par le Canada en poule comme en demi-finale, était tenante du titre. 

Toute la question sera de savoir quelle équipe aura le mieux digéré sa déception de la veille…

A ce petit jeu, la Suède entame pied au plancher, à la faveur de son jeu de puissance. Le capitaine finlandais Salminen en prison pour une charge dans le dos inutile espère d’abord sur une échappée de son coéquipier Päivärinta. Celui-ci récupère le disque dans la neutren attaque la cage pour fixer le gardien… mais son revers trouve le poteau. Peu après, Stromgren fige le gardien et offre un cadeau à Rosén au cercle opposé, cage béante (0-1).

La Finlande réagit, avec notamment un jeu de puissance, mais ses tentives de tirs à tout va (15 dans ce tiers) sont trop excentrées. Dominée, la Suède va pourtant creuser l’écart. Lysel percute, Robertsson récolte le palet qui traîne au cercle gauche, et glisse le disque derrière Koskenvuo (0-2). Les joueurs de Karjalainen rentrent au vestiaire avec un retard au score, comme presque à chaque match dans ce tournoi (sauf les deux blanchissages contre l’Allemagne et la Suisse).

Mais l’énergie n’y est pas, ce soir. Les joueurs d’Eriksen assiègent le but adverse à la reprise. Une erreur de Koskenvuo, qui perd sa crosse un instant, crée la confusion dans le slot. Huuhtanen sauve sur sa ligne mais son dégagement revient sur Edvinsson monté aux avant-postes, qui en profite (0-3).

Deux minutes plus tard, Sjöberg reçoit une passe-abandon de Persson et nettoie la lucarne d’un tir croisé (0-4). Koskenvuo rejoint son banc, remplacé dans les cages par Helomaa, auteur d’un blanchissage contre les Allemands.

Le match parait plié, et cela ne va pas s’arranger. Nouveau jeu de puissance, et deuxième but dans cet exercice côté suédois. Strömgren entre en zone, tire et Moberg bonifie le rebond (0-5). La révision vidéo n’y trouve aucun hors-jeu.

A dix minutes du terme, une pénalité suédoise incite l’entraîneur finlandais à tenter de sortir son gardien. Cela ne fonctionnera pas, et Hasa déshabille un défenseur avant de marquer cage vide (0-6).

La Finlande va boire le calice jusqu’à la lie. Östlund, servi en retrait (0-7) puis, à 37 secondes de la fin, un but en infériorité de Rosén, en échappée (0-8) amplifient l’humiliation.

La Suède obtient donc une médaille de bronze, la cinquième de son histoire après 2000, 2005, 2007 et 2018.

Désignés joueurs du match : Verner Miettinen (Finlande) et Simon Robertsson (Russie)

Commentaires d’après-match :
Petri Karjalainen (entraîneur de la Finlande) : « Ce qui s’est mal passé dans ce match ? A peu près tout. La Suède était bien meilleure. Le score parle de lui même et il faut les féliciter. Nous étions vidés mentalement et physiquement, et nous n’avions pas les armes pour lutter aujourd’hui. » »

Anders Eriksen (entraîneur de la Suède) : « Ce fut une année étrange. Les ligues juniors en Suède sont à l’arrêt depuis fin octobre. Beaucoup de ces jeunes n’ont pas eu un temps de jeu régulier depuis. Nous avons eu besoin de quelques matchs pour prendre confiance, et enfin montrer que nous avons de bons joueurs de hockey en Suède. »

Finlande – Suède 0-8 (0-2, 0-2, 0-4)
Match pour la 3e place du Mondial des moins de 18 ans. Jeudi 6 mai 2021, 16h00. Comerica Center de Frisco, Texas, États-Unis. 902 spectateurs.
Arbitrage de Sean Fernandez (USA) et Sergei Yudakov (RUS) assistés de Nick Briganti (USA) et Roman Slavikovskii (RUS)
Pénalités : Finlande 6′ (2′, 2′, 2′), Suède 8′ (2′, 2′, 4′)
Tirs : Finlande 35 (15, 8, 12), Suède 36 (9, 16, 11)

Récapitulatif du score
0-1 à 05’00 : Rosén assisté de Stromgren et Moberg (sup. num.)
0-2 à 19’23 : Robertsson assisté de Lysell
0-3 à 23’31 : Edvinsson
0-4 à 25’30 : Sjöberg assisté de Persson
0-5 à 45’53 : Moberg assisté de Stömgren et Olsson (sup. num.)
0-6 à 51’49 : Hasa (inf. num., cage vide)
0-7 à 54’55 : Östlund assisté de Eljas et Kangas
0-8 à 59’23 : Rosén (inf. num.)

Finlande

Ville Koivunen (-3) – Samu Salminen (C, -1) – Samu Tuomaala (-1)
Joakim Kemell (-2) – Sami Päivärinta (-1) – Rasmus Ruusunen (A, 2′, -1)
Sisu Yliniemi (-1) – Oliver Kapanen (-1) – Brad Lambert (-4)
Juho Järvelä – Verner Miettinen (-4) – Niko Huuhtanen
Miko Matikka (-1)

Topias Vilén (A, 2′) Aleksi Heimosalmi (-2)
Jimi Suomi (-2) – Tomi Leppanen (-2′, +1)
Vilami Juusola (-2) – Aleksi Malinen (-2)
Kalle Ervasti (-1)

Gardien : Aku Koskenvuo puis Juuso Helomaa à 25’30
Réserviste : Kasper Kulonummi (D), Kalle Väisänen (A).

Suède

Fabian Lysell (+1) – Liam Dower Nilsson (C) – Simon Robertsson (A, +1)
Isak Rosén (+2) – Noah Hasa (+2) – William Stromgren
Ludwig Persson (+1) – Oliver Moberg (A, +2) – Albert Sjöberg (+1)
Gabriel Kangas (+2) – Arvid Eljas (+2) – Noah Östlund (+2)
Arvid Sundin

Mattias Hävelid (2′, +1) – Simon Edvinsson (2′, +4)
Anton Olsson (2′, +1) – Victor Sjöholm (2′, +4)
Elias Salomonsson (+1) – Simon Forsmark (+1)
Simon Aho

Gardien : Carl Lindbom
Remplaçant : Hugo Hävelid
Réserviste : Viggo Andrén (G)

Les commentaires sont fermés.