Parcourir Tag

Russie

Annoncer un massacre ne l’évite pas

Personne n'a atteint les 10 buts dans ce Mondial malgré plusieurs gros scores. Le massacre le plus redouté concerne ce match : l'Italie, qui a subi plus de 60 tirs par match en moyenne (!), affronte une Russie qui regorge de talent offensif. Il y a deux ans à Cologne, cela avait fait 10-1. Même concéder moins de lancers que précédemment ne semble pas une garantie quand on connaît la propension naturelle des Russes à privilégier la passe parfaite. On plaint d'avance Andreas Bernard, titularisé de nouveau malgré ses énormes…

Deuxième jeu blanc pour la forteresse russe

Le voilà enfin le premier grand test de la Russie, qui a démarré en douceur son Championnat du monde contre la Norvège (5-2) et l'Autriche (5-0). Vainqueurs également de la Norvège (7-2), les Tchèques ont le mérite d'avoir déjà dominé la Suède (5-2), ce qui peut leur permettre de viser la tête du groupe. Encore faut-il disposer des Russes. Andrei Vasilevskiy, titularisé contre les Norvégiens, retrouve la cage russe. Le gardien de Vitkovice Patrik Bartošák (qui a signé à Trinec pour la saison prochaine) avait excellé contre…

L’ours russe fait la grasse matinée

La patinoire de Bratislava est pleine à chaque match, mais malgré la proximité de l'Autriche, ce sont bien les supporters de la Russie qui occupent les tribunes. Leur équipe a complété son offensive en ajoutant officiellement Telegin et en levant ainsi toute spéculation quant à Panarin (non appelé de manière plus ou moins convenue) ou à une arrivée tardive de Tarasenko. Il est évident qu'elle a bien assez d'attaquants de talent et qu'il s'agit maintenant surtout de trouver le bon équilibre. Barabanov a ainsi remplacé un…

La Russie doucement mais sûrement

La Russie est l'un des grands favoris du groupe B des Mondiaux, statut qu'elle partage avec la Suède. Les Russes débutent semble-t-il en douceur face à une équipe de Norvège qui veut assurer avant tout le maintien, avant de penser aux quarts de finale. Mais les Scandinaves peuvent-ils gratter des points aux Russes ? C'est un sacré défi qui s'offre à eux, en particulier pour leur gardien Henrik Haukeland, désigné titulaire à la suite du forfait de Lars Haugen. Cela semble particulièrement difficile, au vu des stars…

Présentation complète des championnats du monde

En cette journée d'ouverture du début des championnats du monde, retrouvez la présentation complétée. Hier (jeudi), il était question du tenant du titre, de la façon dont la Russie favorite organisera son groupe de stars, mais aussi par exemple de l'étonnant "mea culpa" du staff norvégien avec les critiques des joueurs étalées sur la place publique. Aujourd'hui (vendredi), il est question des équipes du groupe A : l'équipe du Canada après le départ de Tavares, l'équipe de France après l'arrivée de Texier, mais aussi ce…

La Russie cherche la formule, les Tchèques tranchent

Dépassée en mobilité et dans les duels par les jeunes Finlandais, la Russie aborde ce dernier match de l'Euro Hockey Tour - et ultime match avant le Mondial - face aux Tchèques avec des lignes modifiées. Kirill Kaprizov prend ainsi la place de Dadonov sur la ligne d'Ovechkin et de Kuznetsov. Il semble mieux s'y trouver. Ce trio ouvre le score sur une attaque rapide à quatre (avec Sergachyov monté côté gauche) : en croisant vers sa "mauvaise" aile (à droite), Aleksandr Ovechkin attire Jakub Jeřábek jusqu'à la bande, puis sert…

La Russie aura beaucoup de stars… Trop ?

Alors que le camp de l'équipe de Russie avait à peine commencé, certains journalistes russes pointaient déjà comme une erreur l'invitation d'Ilya Kovalchuk, estimant qu'il serait impossible de le renvoyer à la maison au vu de son statut, mais qu'il ne méritait pas forcément sa place dans l'équipe après une saison compliquée. Une partie de leurs prédictions s'est réalisée : chaque jour qui passe ajoute en effet de nouveaux noms à une équipe qui devient l'incontournable favorite du championnat du monde. Après l'élimination de…

La Lettonie veut encore choquer le monde

La Lettonie a raccourci sa préparation aux championnats du monde cette année, avec seulement six rencontres. Bob Hartley estime que c'est suffisant maintenant qu'il connaît les joueurs et que ceux-ci connaissent son système. Après les deux rencontres jouées en France avec une équipe moins expérimentée, les habituels titulaires ont été rassemblés à Riga pour les deux uniques matchs à domicile, face à la Russie, devant des spectateurs fervents et rendus plus émus par la cérémonie de retrait du maillot numéro 33 de Sergejs…

Il n’y a qu’une Russie

Il y a toujours une ambiguïté avec l'équipe de Russie, la seule de nos jours à entretenir deux équipes nationales, dont l'une sous le qualificatif "olympique". Si ces deux sélections évoluent en parallèle lors des trêves internationales, qui se produit en avril ? Le calendrier de l'Euro Challenge, sur le portail statistique de la fédération suédoise, mentionnait initialement une Russie "olympique" tout au long de la compétition, avant qu'elle soit rectifiée comme étant la sélection A. N'oublions pas que la préparation…

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

consectetur dolor ut mattis risus Donec accumsan